Hello les amis !

J’espère que vous allez bien ?? Moi je suis en super forme ! Et surtout plein de joie de vous proposer le premier numéro du grand concours de noël 😀 Car ce n’est pas moins de 5 semaines de concours avec 14 livres qui sont à gagner en ce mois de décembre ❤

telechargement-7

Et on commence fort puisqu’il y a 3 livres à gagner cette semaine 🙂

cvt_glace-comme-la-mort_1927Elaine Goff est une jeune et brillante avocate de Portland à qui tout  réussit. Jusqu’à ce qu’on retrouve son corps nu et gelé dans le coffre de sa BMW, abandonnée sur un quai du port. Dans sa bouche, un bout de papier sur lequel le tueur a inscrit une étrange citation biblique.
À mesure que l’enquête de l’inspecteur Mike McCabe et de sa partenaire Maggie Savage progresse, la liste des suspects s’allonge : l’un des associés du cabinet, qui était également l’amant de la défunte, un ancien prêtre qui dirige à présent un foyer pour adolescents fugueurs, un beau-père violent, le propriétaire d’Elaine, qui semble en savoir long sur sa vie privée…
Quand McCabe apprend qu’il y a eu un témoin du meurtre, il se précipite pour l’interroger. Mais la jeune femme a disparu. S’est-elle enfuie ? Ou, pire, le tueur l’a-t-il retrouvée ?
Car ce dernier n’a pas fini sa croisade sanglante…

*****

9782809818888-001-g-220x346Le professeur David Ullman est considéré comme le spécialiste mondial de la littérature satanique, notamment grâce à la thèse qu’il a consacrée au Paradis perdu de Milton. Pourtant David, à l’inverse du poète, est loin de croire que notre terre est peuplée de millions d’âmes errantes, invisibles du commun des mortels.
Un jour, il est invité à Venise pour y attester d’un « phénomène » surnaturel. D’abord réticent, il cède finalement et s’y rend en compagnie de Tess, sa fille de douze ans.
Sur place, les manifestations paranormales dont il est le témoin font vaciller ses certitudes cartésiennes. Avec pour point d’orgue la disparition de sa fille. Sous ses yeux, Tess saute dans les eaux du Grand Canal, mais jamais ne réapparaîtra…
Il n’aura dès lors qu’une obsession : la retrouver. Mais tous ceux qu’il croise désormais semblent n’avoir guère plus de consistance que les âmes errantes que décrivait Milton…
Et s’il s’agissait de l’œuvre du Diable en personne ?

*****
9782809820270-001-g-220x342Sur la côte ligure, au nord de l’Italie, la villa, construite à flanc de falaise, n’est accessible que par un long et lugubre tunnel ferroviaire désaffecté.
Y vivent seuls Leonardo, un garçon débordant d’imagination, mais introverti, rêveur et craintif, et son père David, un auteur compositeur interprète ayant connu la gloire vingt ans plus tôt.
Un soir, Leonardo, en descendant au salon, fait une terrible découverte : son père ligoté aux pieds d’un homme gigantesque, un « ogre » tout juste évadé de la prison située sur une île en face de la maison.
Qui est cet homme brutal et pervers, qui joue divinement bien du piano ? Qui semble connaître le moindre détail de la vie de Leonardo mais torture psychologiquement son père et menace de le tuer ?
Débute pour le garçon de dix ans, la nuit la plus longue de son existence, un huis-clos où l’angoisse va crescendo. Seule certitude, à l’aube plus rien ne sera comme avant…

Comment participer ?

Rien de plus simple ! Il suffit d’être abonner au blog, de laisser un commentaire sous cet article, de préciser pour lequel vous jouez (vous pouvez mettre les trois !) et d’aimer la page Facebook des éditions L’Archipel ! Simple, non ?

Barre-de-séparation

Le concours est ouvert du  1er au 08 décembre  à 13h. Je posterai le nom du gagnant ici même, sur mon Facebook, mon Twitter et mon Instagram, il aura 3 jours pour se manifester faute de quoi je referai le tirage. Ouvert à la France, la Belgique et la Suisse. Comme d’hab ni moi ni les éditions L’Archiper ne seront responsable en cas de perte, vol, détérioration ou tout autre problèmes lors de l’envoi du livre !

Allez, j’espère que ça vous plait !

Bonne chance 😉

!

Les gagnantes sont :

– Melie Grey pour La nuit de Peter Pan.

– Yoda pour le Démanologue.

– Juliet 595 pour Glacé comme la mort.

Publicités