Salut les amis, comment allez-vous?

40f326c6J’avais prévu de jardiner aujourd’hui, mais comme il pleut, je me suis lancer dans un petit article qui je l’espère vous plaira!

Si vous êtes dans la bloggo et sur mon blog notamment c’est que vous aimez lire, peut-être même êtes-vous occupé à lire pendant que je tape ces quelques lignes. Mais êtes-vous conscient que le livre que vous lisez en ce moment a parcouru un long chemin avant d’atterrir entre vos mains? Et si oui, connaissez-vous ces différentes étapes?

Ce sont ces différentes étapes que nous allons découvrir dans cet article…

Première étape: L’écriture par l’auteur.

Ben oui les loulous (Heu…Je ne sais pas d’où ça sort 🙂 ), il faut bien commencer quelque part! Avant de faire quoi que ce soit, il faut un manuscrit. Et pour avoir un manuscrit, il faut un auteur! CQFD.Mais quelles sont leurs habitudes? Et bien ça dépend d’un écrivain à l’autre…

Je vous ai choisi un des auteurs les plus connus pour nous « parler » de cela, Musso:téléchargement (3)

« Ma journée de travail ressemble à celle d’un artisan. J’essaie d’écrire tous les jours et d’avoir une certaine discipline tout en refusant de me laisser entraver par des rituels trop stricts. J’essaie de travailler de partout : bureau, cafés, TGV, avion. J’ai d’ailleurs remarqué que beaucoup de mes idées me venaient dans les aéroports ou à l’étranger. J’écris mes chapitres les uns après les autres, sur ordinateur – toujours sur un Mac et avec un traitement de texte configuré d’une façon très précise – puis de longues corrections sur papier puis à nouveau sur ordinateur et ainsi de suite. Il y a autant d’aller-retour que nécessaire. »

2éme étape: L’envoi du manuscrit.

Toute maison d’édition à ce qu’on appelle un comité de lecture. Lorsque un manuscrit est  envoyé aux maisons d’édition, c’est ce comité qui se chargera de lire celui-ci. Ils vérifient si le livre correspond à leur ligne éditoriale, s’il est dans le cadre légal, et s’il est assez long pour être publié. Les délais varient d’une maison à l’autre, allant de deux semaines à plusieurs mois.lettre-verte-envoi

3éme étape: La fabrication du livre.

Une fois l’étape précédente faites et que la maison d’édition et l’auteur est prêt à travailler ensemble, la maison d’édition fait signer un contrat à l’auteur. À partir de là, l’auteur est en contact permanent avec son éditeur, et c’est ensemble et en fonction des objectifs de l’auteur, qu’ils définissent l’allure de l’ouvrage, son format, sa mise en pages…

Viennent ensuite beaucoup d’étapes et de boulot! Chaque texte est d’abord corrigé par un correcteur professionnel formé : évidemment on traque les coquilles mais aussi les fautes de grammaire et de typographie, les lourdeurs de style et les répétitions, la cohérence générale du texte. Une fois ce travail effectué, on envoie le texte corrigé à l’auteur afin qu’il puisse approuver chaque correction.

Viennent ensuite la mise en pages de l’intérieur du livre et de sa couverture. Toujours sous l’accord de l’auteur via des épreuves.

Et enfin, enfin, il ne reste plus qu’à faire un BAT (Bon à tirer). Toute cette étape peut prendre 6 mois-un an.

4éme étape: L’impression du livre.

Une fois le bon à tirer signé, le livrimprimerie-magnier-langon-gironde-2e est mis en pré commande sur le site Internet de la maison
d’édition et sur les plates-formes comme Amazon, etc. Pendant ce temps, il est envoyé chez l’imprimeur et les démarches de commercialisation démarrent.

5éme étapes: La promotion et la commercialisation.

Une fois votre livre fabriqué, il s’agit de le référencer, le promouvoir et le vendre.

Pour chaque livre, un plan média est établi par le service Communication de la maison d’édition, qui le transmet à l’auteur pour approbation. Parallèlement un communiqué de presse est créé, qui sera envoyé à la liste de journalistes figurant dans le plan média. L’auteur peut, à tous moment, signaler un nouveau média à contacter ou demander à élargir encore la promotion.

Le livre est référencé auprès de l’éditeur, ce qui lui donne accès à un réseau de plus de 10 000 librairies, de la librairie traditionnelle aux plus grands groupes (Amazon, Fnac, Chapitre, Cultura), en France et à l’international.

 

Le saviez-vous? La vente d’un livre nécessite obligatoirement le dépôt d’un exemplaire à la Bibliothèque nationale de France (BnF). Et cela pour permettre la constitution d’une collection patrimoniale consultable dans les salles de la Bibliothèque de recherche de la BnF.

Le saviez-vous? Chaque livre a deux numéros ISBN. Késako? Et bien il s’agit de numéros, un pour le format papier et un pour le format numérique, qui permettent d’identifier le livre. Ces numéros sont évidemment uniques pour chaque livre!

Le saviez-vous? Il y a des mentions légales qui doivent apparaître sur un livre. Oui, oui, comment sur l’emballage de nourriture!

  • le nom (ou raison sociale) et l’adresse de l’éditeur ;
  • le nom (ou raison sociale) et adresse de l’imprimeur (le pays en cas d’impression à l’étranger) ;
  • la date de l’achèvement du tirage ;
  • la mention de l’ISBN ;
  • la mention de l’ISSN lorsque l’ouvrage déposé appartient à une collection éditoriale ;
  • le prix en euros ;
  • la mention « Dépôt légal » suivie du mois et de l’année du dépôt.

 

Voilà, vous savez tous! J’espère que cet article vous a plu et vous a appris des choses, en tout cas ce fut mon cas 🙂

11920416_147298315610442_1152244205_n

Sources:

– Jets d’encre.

– Edilivre.

– La Bibliothèque nationale de France.

Publicités