Chers amis français, je vais vous faire découvrir une injusSigle_Euro_1tice dont nous, Belges sommes victimes.

Chers amis belge, je vais vous expliquer d’où vient cette injustice…

Avez-vous déjà entendu parler de la « Tabelle »?

Eh bien…La tabelle est une taxe, un système qui, si à la base était justifier, ne l’est plus du tout aujourd’hui 😮

Appliquée dès 1974 aux livres édités en France et importés en Belgique, elle fut imaginée par les distributeurs de livres pour couvrir les frais de douane et les risques de fluctuation du taux de change entre les deux francs.

Oh, je vous vois, sourire… »Oui, c’est normal qu’il râle, c’est seulement car il aime lire :p ». Et puis, il doit bien y avoir des raisons, comme le transport. Et bien..Détrompez-vous, chers amis.

Voilà le problème 🙂 Frais de douanes? Il n’y en a plus depuis 1987, Fluctuation entre le franc belge et le franc français? On est en Euro depuis 2002 :-o. Là-dessus, les principaux distributeurs nous rétorquent que cette taxe aide à payer le transport…Oui, d’accord…Sauf qu’il coûte moins cher de transporter un livre entre Paris et Bruxelles (308 km) qu’entre Paris et Marseille (662 km) 😮

En clair, ne passons pas par quatre chemins, les distributeurs se sucrent sur notre dos depuis des années. J’ai envie de dire: ça SUFFIT. Et je ne suis pas le seul à le dire. Voyez plutôt ce que déclare Claude Cherki – directeur général du Seuil, un grand éditeur… français – « Rien ne justifie plus une différence de prix, la tabelle est devenue totalement absurde. C’est un combat d’arrière-garde qui ne vise qu’à protéger les intérêts de filiales de grands groupes. » Ou encore ce que déclare un groupe de 70 auteurs Belges: « Acheteurs de livres en librairie, nous détachons parfois, tel un réflexe de mauvaise humeur, l’étiquette autocollante qui masque le prix d’origine de l’ouvrage édité en France pour constater ébahis qu’une marge de près de 15 % existe entre les deux prix ».

Encore deux petits arguments qui pourraient vous montrer que cette taxe est une injustice infinie:

  1. La tabelle ne sert évidemment pas à payer des droits d’auteur. Non, elle ne sert qu’à remplir les caisses des distributeurs.
  2. Un livre écrit en Belgique, coûte plus cher en Belgique qu’en France 😮 Ex.: Si vous habitez Bruxelles et que vous êtes voisins de Geluk, et bien, vous payerez plus cher sa BD dans votre ville qu’à Paris….

Mais, les distributeurs ne sont pas les seuls responsables. Jugez plutôt: La Belgique est l’un des derniers pays européen à ne pas avoir de loi qui régisse le prix des livres…

 

Bref: Tout le monde est d’accord pour dire que c’est absurde, obsolète et inutile mais, rien ne bouge..Je vous mets ci-dessous une liste d’auteurs qui ont déjà fait savoir qu’il était d’accord et un lien où vous pouvez signer une pétition.

  • Barbara Abel, Nicolas Ancion, Paul Aron, Luc Baba, Jan Baetens, Isabelle Bary, Alain Berenboom, Véronique Bergen, Eric Brogniet, Geneviève Damas, Alain Dantinne, Jacques De Decker, Arnaud de la Croix, Alain Delaunois, Luc Dellisse, Patrick Delperdange, Laurent Demoulin, Laurent de Sutter, Xavier Deutsch, André-Joseph Dubois, Jacques Dubois, Michel Dufranne, Pascal Durand, François Emmanuel, Philippe Geluck, Michel Gheude, David Giannoni, Kenan Gorgun, Michèle Goslar, Thomas Gunzig, Pascale Fonteneau, Tanguy Habrand, Corinne Hoex, Eva Kavian, Jean-Marie Klinkenberg, Edgar Kosma, Françoise Lalande, Caroline Lamarche, Werner Lambersy, Michaël Lambert, Michel Lambert, Stéphane Lambert, Yun-Sun Limet, Karel Logist, Nicole Malinconi, Yves Namur, Joseph Ndwaniye, Adolphe Nysenholc, Colette Nys-Mazure, Jean-Pierre Orban, Jean-Luc Outers, Benoît Peeters, Jean-Marie Piemme, Pierre Piret, Marc Quaghebeur, Patrick Roegiers, Rossano Rosi, Frédéric Saenen, François Schuiten, Nathalie Skowronek, Virginie Thirion, Vincent Tholomé, Dick Tomasovic, Michel Torrekens, Jean-Philippe Toussaint, Carmelo Virone, Dominique Warfa, Antoine Wauters, Isabelle Wéry, Evelyne Wilwerth, Katia Lanero Zamora…
  • La pétition.

Sources:

RTBF.

La Libre.

Le Vif.

Publicités