Nombre de pages : 368.

Éditeur : Albin Michel.

Date de sortie : 31 août 2016.

Prix : 20,90€

 

Marthe Bothorel, soixante-dix ans, s’est prise de passion sur le tard pour l’histoire de l’art : de musées en cours de dessin, l’autodidacte plonge dans un monde qui la fascine. Un dimanche, lors d’un concours de peintres amateurs, elle découvre le corps d’une femme assassinée selon un rituel aussi macabre que spectaculaire. Le premier d’une longue série… En compagnie de deux autres mamies aussi déjantées qu’elle et d’un policier mélomane, Marthe décide de démasquer le talentueux tueur !Un polar original, érudit et cocasse, où l’auteur du Teinturier de la lune et de La Promesse de l’ange nous embarque dans une enquête échevelée sur les traces des grands peintres du XXe siècle, du Bateau-Lavoir de Montmartre à la Ruche de Montparnasse.

Je continue tout doucement à rattraper mon retard dans mes services presse venant d’Albin Michel les amis ! Il faut dire que celui-ci m’attirait depuis un bon moment et c’est donc avec joie que je me suis lancé dedans 🙂 Finalement, il ne m’aura convaincu qu’à moitié… Il va sans dire que je remercie Albin Michel pour l’envoi et les remercie de leur patience !

Je n’ai été convaincu qu’à moitié à cause d’une chose assez simple : Il y a deux styles très différents selon les chapitres ! Je ne sais pas comment ça se fait mais autant j’ai trouvé les chapitres consacré à Marthe et ses amis très réussi, autant c’était complètement loupé pour ceux qui suivent le meurtrier 😦

Les chapitres avec Marthe et ses amis sont assez amusant, plaisants à lire, remplis d’humour, avec son langage propre… Car il faut préciser que les filles parle avec leur dialecte ! Compréhensible, la plupart du temps, ça rajoutait un vrai plus. Et puis il faut dire que nos mamies ont la pêche ^^ Elles m’ont fait rire à de nombreux moment ! Et puis ça fait toujours plaisir de voir une belle et vraie amitié comme ça 🙂

Par contre je n’ai pas compris les chapitres avec le meurtrier 😦 Ils sont long, confus, avec beaucoup trop de détails… C’était franchement pas facile à lire. Comment vous dire ça ??? C’est un peu comme si le meurtrier était un peu fou, qu’il partait en divagation et que l’auteure avait voulu retranscrire ça… Vous voyez ? Ça partait dans tous les sens et elle m’a perdu !

Sinon on a droit à pas mal d’art dans ce roman ! C’était assez sympa et ça permet d’en apprendre plus pendant sa lecture. Alors je dois avouer que la peinture ne m’intéresse pas du tout et que j’y suis assez hermétique mais avouez que le sujet est assez rare dans un livre.

L’enquête policière est assez chouette à suivre et le policier est pas complètement à la masse. Même si il doit beaucoup à Marthe ! Jusqu’à la conclusion où Marthe se retrouve directement confronter au meurtrier. C’était bien, sympa mais ça ne cassait pas trois pattes à un canard non plus :p

Ce livre n’est pas mauvais, je l’ai même lu assez rapidement… Mais je reste quand même assez sceptique !

Publicités