Nombre de pages : 288

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 22 mars 2017.

Prix : 7,50€

 

Je m’appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d’ange à la réputation démoniaque : alors qu’il était sur le point de devenir l’enfant chéri d’Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd’hui, on me demande de le faire revenir. Et j’ai comme l’impression que convaincre monsieur « j’ai été élu deux fois homme le plus sexy de l’année » ne sera pas si simple…

Aaaaah Emily Blaine ! C’est une auteure que j’aime beaucoup depuis que j’ai découvert sa trilogie « Dear you » qui est, j’ai l’impression, ce que « Maybe someday » est à Colleen Hoover, c’est à dire son meilleur… Mais ce n’est pas pour ça qu’on a pas de plaisir à découvrir ces nouveaux bouquins ! Alors quand j’ai su que celui-ci sortait, j’étais tout content 🙂 Je remercie les éditions Harlaquin pour l’envoi !

J’ai trouvé tous les postulats de départ intéressants… D’abord, le fait qu’Abby travail dans un univers qui fasse rêver. Qui n’a pas rêver d’Hollywood, de strass, de paillettes, d’acteurs et d’actrices célèbres ??? Personne ! Elle est dans l’ombre ceci dit et autant son métier est intriguant, autant je n’aimerais pas le faire ^^

Ensuite le postulat de départ est un peu différent : Garrett n’est pas au sommet de sa carrière, il n’est pas sous les feux des projecteurs depuis un bon moment, il est même en exile dans une petite ville perdu au milieu de nulle part après un gros ras-le-bol… Alors certes ça doit déjà exister dans un roman ou un autre mais pour ma part c’est le premier ^^

La relation entre eux aurait donc dû marcher du tonnerre et pourtant… Je n’ai pas ressenti ce petit frisson :/ C’est pas rater, loin de là ! Il y a de bonnes choses. Mais il m’aura manqué un petit truc, une petite étincelle. Vous me direz que ça serait cool que je puisse le définir et bien je trouverais ça cool aussi ^^ Est-ce qu’Abby repousse l’idée trop longtemps ? Est-ce Garrett qui m’a gonflé en partant du principe que c’était à Abby de tout plaquer ? Ou même est-ce le fait qu’il m’a semblé qu’il manquait un poil d’alchimie ? Peut-être un peu des trois…

Les autres personnages sont réussis ! J’ai adoré détester Mark qui est le petit con (permettez-moi l’expression) qui se montre glacial parce que la fille qu’il aime ne veut pas de lui. C’est typiquement le méchant que l’on prends en grippe directement. J’ai aussi beaucoup aimé Chloé… Enfin jusqu’à un certains moments ^^ C’est sa meilleure amie et collègue de travail, elle est cool génial mais… Je n’en dirais pas plus :p

Sinon le style de cette auteure est toujours aussi simple, fluide, accessible. Ça se lit tout seul et sans prise de tête… C’est parfait si vous voulez vous déconnecter quelques heures en gros 🙂

La fin est assez réussi et amusante. Elle est mignonne et simple… Je ne sais pas trop comment la définir encore une fois. Je l’ai aimé, certes, mais à l’image du reste de la relation entre nos héros il m’aura manqué un petit truc pour m’écrier « Ouiiiiiii ! »

Une chouette romance réussie et mignonne ! Il m’aura juste manqué un petit « truc », une petite étincelle…

Publicités