Genre : Drame/Thriller.

Création : Harlan Coben.

Avec : Michael C. Hall, Amy James Kelly, Amanda Abbington, Audrey Fleurot,…

Saison : 1.

Épisodes : 8.

 

Tout juste veuf, Tom tente de maintenir une vie normale avec ses deux filles au sein d’une communauté privilégiée et protégée. Mais des secrets profondément enfouis vont venir bouleverser tout ce bel équilibre. Quand sa fille aînée disparaît, Tom réalise qu’il ne connaît pas réellement ceux qui l’entourent…

Tu crains, parfois, Netflix !

Je voulais voir cette séries dès qu’elle est sortie, fan d’Harlan Coben que je suis. C’est une série Netflix, ça aurait donc dû être facile à voir et être vu depuis longtemps… Oui, sauf qu’alors qu’elle est bien disponible en français sur le Netflix France, ce n’est pas le cas du Belgique ! Il a donc fallu attendre d’avoir les DVD et ça tombe bien, on me les a offert pour noël

Il m’a pas fallu longtemps pour me jeter dessus et le moins que je puisse écrire est que j’ai été pris dedans dès les premières minutes. Il faut dire que l’histoire est aussi efficace que classique : une fille qui disparaît dans un petit quartier aisé et le papa qui se met à enquêter. Du déjà vu, certes, mais quand c’est maîtriser ça passe toujours !

J’ai aussi tout de suite repéré le style d’Harlan Coben. Que ce soit en livre ou en série, il a le chic pour partir de quelque chose d’extrêmement simple et de tirer les ficelles au fur et à mesure, en partant à chaque fois du « Et si ? ». J’aime aussi toujours le fait qu’on prenne une personne lambda comme vous et moi et qu’on le met au milieu des ennuis et que l’on regarde comment il arrive à se débrouiller…

La série est aussi construite de façon assez réussie je trouve, chaque épisode correspondant à une journée. Le tout étant construit comme une espèce de puzzle. On a droit à des révélations tout au long du récit et au fur et à mesure de ces éléments on revit une scène mais différemment : soit par un autre point de vue soit à un moment qui diffère… Vous savez le genre de chose qui vous fait comprendre que vous n’avez finalement pas la réponse que vous pensiez avoir ?

Et puis le sel de l’histoire est tout de même d’essayer – oui, essayer, parce que moi j’y arrive jamais de toute façon – de découvrir le coupable et donc de jouer au policier nous même ! Il faut dire qu’il y a une grosse brochette de personnages, tous pouvant être plus coupable que les autres... Enfin, ce n’est pas forcément le cas à la base mais on se rend compte que c’est typiquement le genre de personnes qui n’ont rien à se reprocher de prime abord mais qui ne sont pas si bien que ça quand on gratte un peu :p

Tout est parfait quoi ! Oui, enfin, non, pas tout à fait. J’ai beau être enthousiaste, il a quand

même quelques petites choses qui ne vont pas. J’ai été déçu par une révélation… Pas tellement par celle-ci mais bien plus par le moment où elle arrive, c’était bien trop tôt et ça casse un peu l’intensité de l’ensemble ou en tout cas l’intérêt de l’entièreté. Mais surtout la fin, alors qu’elle est très bien faites et que je l’ai aimé nous expose la bêtise d’un des personnage central ! De quoi, je trouve, lui en vouloir et pas qu’un peu ^^

De bons moments passés avec cette série !