Nombre de pages : 357.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New Romance.

Date de sortie : 9 janvier 2020.

Prix : 17€

 

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique à l’université : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique. Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre. Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux. Pourquoi Caine a laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ? Que s’est-il passé dans la vie de Rachel pour qu’elle envisage la musique comme thérapie ?

Vous le savez sans doute maintenant, Vi Keeland est devenue une de mes autrices de romance préférées. J’ai rarement été déçu par ce qu’elle proposait et je suis donc à chaque fois enthousiaste et impatient de découvrir un nouveau titre… Celui-ci ne faisant pas exception ! Merci aux éditions Hugo pour l’envoi de ce roman 

Ce que j’aime le plus avec l’autrice, et qui est le cas ici encore, c’est son style ! Je ne sais, il y a des gens comme ça qui arrive à vous écrire des choses, qui ne casse pourtant pas trois pattes à un canard, et qui vous embarque sans aucuns soucis. Ça à l’air tellement simple quand on le lit ! Et ça commence toujours dès la rencontre entre les personnages, LE moment que j’attends dans toutes les romances… Mais encore plus avec elle. Elle arrive à rendre ça à chaque fois fun, léger et à me tirer un gros sourire !

Ici, l’autrice nous emmène donc dans le milieu de la musique. Enfin, en fil rouge, ce n’est pas vraiment le sujet principal, mais bizarrement, moi qui ne suis pas du tout musique, le sujet fonctionne toujours avec moi ! On suit la musique au travers des personnages au fait : Caine est professeur dans cette matière, Rachel sa chargée de TD (J’avoue ne pas savoir ce que c’est et ne pas avoir fait de recherches… M’enfin, ce n’est pas très important pour l’histoire ^^). 

Et l’histoire d’amour dans tout ça ? Et bien, justement ! Je vous ai déjà dit que je me faisais tout le temps avoir ? C’est vrai quoi ! Quelle que soit l’histoire je finis toujours par m’exclamer « Ooooooooooh « . Ici, le fleuve est loin d’être tranquille, il y a pleins de rebondissement, pleins de rapprochements, avant d’avoir pleins d’éloignements,… Maiiiiiiis ce n’est pas grave ! Parce qu’on sent qu’ils sont amoureux ! Et c’est un peu comme quand vous savez que deux de vos amis proches se tournent autour, vous avez envie de sauter sur votre siège ^^

Tout cela étant dit, il est temps de passer aux défauts. Et oui, il y en a, malheureusement ! Le plus gros selon-moi, c’est qu’il y a, normalement, un retournement de situation qu’on n’est pas sensé voir venir. Vous savez le genre qui vous fait ouvrir la bouche pendant cinq minutes ? Que si ça vous arrive en public vous n’avez pas l’air bête du tout ? Et bien… On le voit venir, ce qui est quand même un peu dommage :( 

Enfin, quand on arrive à la fin, le fameux moment crucial, tout tourne autour d’un sentiment de culpabilité… Que je n’ai pas compris ! Il se sent coupable, n’ose pas l’avouer, s’éloigne, alors que pour moi il n’a rien fait de mal. Du coup si certains l’on lu, je suis curieux d’avoir votre sentiment ^^

C’est pas le meilleur de l’autrice mais ça ne m’a pas empêché de passé un super moment !