Hello les amis !

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article consacré aux BD 🙂 Vous le savez, en ce moment c’est le mois de la BD et du coup j’en lis pas mal… En plus je viens d’en découvrir deux très chouette et il fallait que je vous en parle !

L’homme-montagne :

J’avais rajouté cette BD dans ma wishlist suite à une bonne chronique et avais fini par l’oublier… Finalement, on me l’a offert en noël dernier et mon dieu qu’Emilie a eu une bonne idée ! C’était tout simplement un coup de cœur 

Cette histoire est juste touchante, mignonne, émouvante. C’est l’histoire d’un enfant homme-montagne qui se rend compte que son papa ne sait plus faire de voyage parce que ces montagnes sont devenues trop lourde (vous aurez compris que ces hommes ont des montagnes qui leur poussent dessus tout au long de leurs vies) et qui décide donc à partir à la recherche du vent le plus fort du monde pour que son paternel bien-aimé puisse finalement faire le dit-voyage !

C’est mignon d’abord parce que c’est une relation père-fils, parce que l’enfant est prêt à prendre le risque de faire son premier voyage seul pour aider/rendre fier/rendre heureux son père et parce que c’est un enfant et qu’il est comme tous les autres à demander sans cesse « Pourquoiiiiiiiii ?« . Bref, en très peu de temps – il n’y a que 40 pages – on est pris aux tripes.

C’est très rigolo aussi, parce qu’il faut déjà de l’imagination pour l’homme-montagne, mais en plus, on a droit au vent donc, mais aussi à l’arbre, aux bouquetins, et même aux… Cailloux ! J’ai souri comme un petit enfant, autant le dire !

Et puis comme si tout ça ne suffisait pas, les dessins sont d’une beauté exceptionnelle ! Sans parler des couleurs ; c’est juste un must have 

10/10

Edition : Delcourt jeunesse – Nombre de pages : 40De : Gauthier et Fléchais –Prix : 10,95€ – 2015.

Green class – tome 1 : Pandémie :

J’ai découvert cette BD à la foire du livre de Bruxelles en février dernier, j’avais pris un extrait gratuit et ça m’avait trop donné envie, du coup, j’ai craqué et me la suis offerte. Et je dois dire que j’ai bien fait parce que j’ai passé un bon moment !

Ici, c’est l’histoire d’un groupe de jeune étudiants canadien qui se retrouve en voyage aux Etats-Unis, ils sont dans un coin un peu perdu, n’ont pas les infos et lorsqu’ils veulent rentrer, ils se rendent compte que l’armée est partout… Parce qu’il y a un virus qui a envahi le pays !

Et ben dis-donc, pas très drôle ça. Ce n’est pas peu de le dire ! Parce que forcément qui dit virus dit danger et surtout qui dit virus dit personnes qui se transforment… Houuuuuu. Et ils se transforment en monstre en plus… Houuuuu.

L’histoire est donc forcément haletante et prenante : C’est un huis-clos, la ville est emmuré, ceux qui ne sont pas infecté doivent éviter ceux qui le sont, doivent éviter de le devenir, ils doivent se débrouiller pour trouver à manger et à boire et puis, tant qu’à faire, sortir de cette ville… Oui, oui, rien que ça :p

Et puis évidemment, comme j’ai aimé, j’ai beaucoup aimé les dessins et les couleurs, ainsi que les pages glacés… Sans parler du livre-objet en lui-même qui est juste sublimement réussi !

9/10

Edition : Le Lombard – Nombre de pages : 72De : David Tako et Jérôme Hamon –Prix : 12,45€ – 2019.

*****

Voilà pour mes avis 😀

Vous les connaissiez ? Je vous ai donné envie ?

Publicités