Nombre de pages : 444.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 6 février 2019.

Prix : 15,90€

 

Noah est la parfaite incarnation de tout ce que Mélissa déteste. Les étudiants ultra-populaires qui enchaînent les filles comme les soirées ? Très peu pour elle, merci. D’autant que Noah ne se contente pas de la panoplie typique du bad boy du campus ― non, ce serait trop classique ! ―, il donne aussi dans l’illégalité en faisant des courses de voitures dangereuses et stupides. Clairement, il n’est pas son genre et elle est très, très loin de ressembler aux filles qu’il fréquente en général ; pourtant, Noah s’est mis en tête d’« apprendre à la connaître ». Et il n’a pas l’habitude qu’on lui dise non.

Vous le savez maintenant, j’aime la romance et j’aime les romans Harlequin, rien d’étonnant du coup à ce que j’ai l’envie de lire ce livre. En plus, je voulais tester l’autrice depuis un bon moment, c’était l’occasion ! Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce livre 

Finalement, j’ai plutôt bien accroché à cette histoire, à un détail près : le fait que le héros ne respecte pas toujours les envies et les volontés de Mélissa… Je pense qu’on peut comprendre que Noah ne lâche pas au début de la relation et veux absolument une chance de pouvoir la séduire. Par contre après, je l’ai trouvé parfois limite :( Être en couple, c’est aussi respecter les envies et les peurs de l’autre, pas de la mettre mal à l’aise en cours en la caressant jusqu’à ce qu’elle accepte !

Ceci étant dit j’ai plutôt bien aimé le reste, à commencer par l’ambiance. Noah baigne dans un truc illégal : les courses de voiture. Alors que je n’aime pas du tout ça dans la réalité, je suis complètement hermétique aux voitures et aux motos, autant dans les romans ça marche toujours beaucoup pour moi ! Et qui dit cet univers, dit ennemis, ennuis et sentiment que tout peux arriver…

Et justement… Non je ne peux rien dire ^^ mais ce qui est sûr c‘est que nos actions passées ont toujours des conséquences. Notre ami est quand même bien naïf en disant qu’il ne se doutait pas que de se faire autant d’ennemis ne lui poserait pas autant d’ennuis… Hum.

Mélissa, elle, m’a parue bien plus calme. C’est le genre de fille intelligente et qui n’a pas froid aux yeux… On est en plein dans l’archétype de la romance : elle sait que c’est une mauvaise idée de fréquenter Noah, mais elle va tomber amoureuse… Ah l’amour, c’est que des ennuis quand même ^^ j’ai tout de même aimé le fait qu’elle ne nous fasse pas le coup du « je te quitte parce que tu es trop dangereux », elle est d’une fidélité rare, que ce soit en amitié ou en amour !

Et puis comment ne pas parler des personnages secondaires ? Ce sont peut-être ceux que j’ai préférés. Que ce soit Zohra, la meilleure amie de Méli ou Christopher et Terrence, les amis de Noah, je les ai tous trouvé très attachants ! Le genre d’amis sur qui on peut compter quoi qu’il arrive et vous savez à quel point l’amitié est un sentiment qui me plaît particulièrement :-D

Pour le reste, l’écriture était bien agréable. Le genre d’histoire qui se lit tout seul, sans soucis et sans aucune faim presque. Les détails sont distillés assez efficacement et nous mènent doucement, mais sûrement, jusqu’à la fin qui nous donne un peu de sueur froide, tout de même !

C’était chouette, dommage pour le comportement de Noah 😦