Nombre de pages : 308.

Éditeur : Archipel.

Date de sortie : 21 août 2019.

Prix : 20€

 

Trois étudiantes australiennes, toutes de jolies brunes, découvertes sans vie le long des rives boueuses de la Georges River. Des meurtres perpe tre s a trente jours d’intervalle précisément, avec une violence inouïe. Le soulagement est général quand leur meurtrier est enfin arrêté. Sauf pour Harriet Blue, de la brigade des délits sexuels de Sydney. Le monstre n’est autre que son frère ! Pour éviter tout déchaînement médiatique, son chef décide d’éloigner Harriet pendant quelque temps. Aussi l’envoie- t-il enquêter sur une mort inexpliquée en plein désert, dans la région minière de Kalgoorlie. Au cœur de ce territoire hostile, ou il est si facile de disparaître sans laisser de traces, la jeune inspectrice n’imagine pas a quel point le danger est proche…

Vous le savez sans doute maintenant, depuis que j’ai découvert James Patterson, je suis devenu accro à l’auteur. J’avais lu et adoré ces quatre derniers titres et il était hors de question pour moi de rater celui-ci ! Merci aux éditions Archipel pour l’envoi de ce roman

Je dois malheureusement avouer que c’est l’histoire de l’auteur que j’ai le moins aimé 😦 En grande partie à cause des personnages. Aucun des deux principaux ne m’a plu, je n’ai pas su m’y attacher, et quand on n’arrive pas à s’attacher aux personnages principaux… Difficile d’aimer le livre ^^

Harriet, surnommée Harry, est une policière de la brigade des délits sexuels, elle apprend un jour que son frère a tué trois étudiantes… Pour éviter qu’elle n’interfère dans l’enquête ou qu’elle fasse la une des médias, elle est envoyée dans un coin perdu au milieu du désert pour enquêter sur un meurtre. Elle m’a paru complètement à côté de ses pompes et pas très fute-fute, difficile pour une policière. With, le collègue qu’on lui met dans les pattes, n’est pas mieux : il a fait une bêtise dans sa carrière, parce qu’il était au fond d’accord, mais une bêtise tellement grave avec des conséquences tellement énorme que je n’ai pas su être en empathie avec lui 😦

Pour le reste, j’ai beaucoup aimé l’ambiance. Tout d’abord, ça se passe au milieu du désert, au milieu de nulle part donc… Tout d’abord, ça se passe au milieu du désert, au milieu de nulle part donc… Parce que oui, le méchant de l’histoire est tout de même bien gratiné ! Et ceux qui aime qu’il y ai beaucoup de mort vont être servi :p

Enfin, le style de l’auteur est parfait, encore une fois : des chapitres courts – qui ne font parfois qu’une page ^^ – qui ne laisse pas la place au superflu. Ça va vite, ça rentre dans le vif du sujet, il y a plein d’action et surtout beaucoup de cliffhanger ❤

J’ai moins accroché à celui-ci mais j’attends le prochain avec impatience !

 

Publicités