Nombre de pages : 475.

Éditeur : Casterman.

Collection : Jeunesse.

Date de sortie : 4 avril 2018.

Prix : 15€

 

ATTENTION : C’est un tome 2 !

Léo et son amie Freya survivent tant bien que mal depuis dix-huit mois. Aucun signe du virus sans doute tué par le froid polaire qui s’est abattu sur Terre. Mais il s’est juste caché : il a observé les hommes, les femmes et même les enfants. Il a appris et s’est encore perfectionné. Maintenant, il est prêt…

J’avais adoré lire le premier tome, qui avait été exceptionnellement bon et haletant. Comme pour toute les sagas où vous avez cette sensation, j’avais hâte de lire la suite ! C’est maintenant chose faite et… Quelle déception ! Merci à Maude pour la LC ❤

Badaboum 😦 Ce deuxième tome s’est montré tellement mauvais ! Alors que le premier était prenant, haletant, génial… Et bien rien de tout ça ici. Je crois que finalement ce qui pêche le plus c’est la comparaison avec le tome précédent, parce que finalement si on le prend comme ça, ce n’est pas mauvais. Oui, mais non, j’en attendais beaucoup plus !

Ce qui m’a le plus manqué est sans doute le fait qu’on ne sent plus l’urgence, la peur et le fait qu’il puisse arriver n’importe quoi à n’importe qui… Il y a bien quelques scènes qui réveillent l’intérêt, mais ça n’a jamais été suffisant, ça a même mené à beaucoup de frustration : la flamme ne s’allumant jamais, on perd patience.

Par contre, niveau points positifs, j’ai adoré retrouver les événements du premier tome d’un autre point de vue. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve toujours intéressant ce genre de chose… Et puis j’ai été agréablement surpris d’en apprendre plus sur la gestion de la crise par la classe politique !

Enfin, je dirais que le style de l’auteur est toujours aussi bon. Ça a sauvé un peu les meubles, il faut dire que c’est toujours agréable quand ça se lis tout seul, sans trop d’effort et sans que l’on ne s’en rende compte !

Déception ! Plus qu’à prier pour que le prochain soit meilleur…

Publicités