Nombre de pages : 355.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New Romance.

Date de sortie : 11 avril 2019.

Prix : 17€

 

Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça. Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles. Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

Après avoir lu le premier tome de cette saga et surtout après l’avoir aimé, il n’était pas possible pour moi de ne pas me plonger dans cette suite (même si les histoires sont indépendantes…) ! Je me suis donc plongé dedans et j’ai bien fait parce que c’était encore une belle réussite. Merci à l’amie Carène pour la LC

Ce tome est très différent du précédent ! Alors que pour le premier on était plus dans le schéma de deux personnes jouant au jeu du « Je t’aime, moi non plus » et que les situations étaient plus chaudes et érotiques, on est beaucoup plus dans une histoire un peu comme à la Sarah Morgan : c’est doux, paisible, choupinou,… C’est très différent, mais c’est génial aussi 😀

On a donc, d’un côté, Juliet qui vient de divorcer et se retrouve mère – d’une petite Poppy – célibataire, et de l’autre Ryan qui est aussi père célibataire – mais pas suite à un divorce cette fois – d’un petit Charlie. Le point de départ de l’histoire ? Poppy qui tape Charlie à l’école et Ryan qui se trouve être le nouveau voisin de Juliet. Comme quoi les coïncidences ^^

Les enfants apportent énormément à l’histoire. Déjà, c’est grâce à eux que nos deux héros se rencontrent. Mais en plus, ils apportent ce petit quelque chose, ce petit plus… Je sais pas, n’avez-vous pas le sentiment qu’à chaque fois qu’il y en a un l’histoire est encore meilleure ? Ça doit être parce qu’ils apportent une touche d’humour, de sincérité, de bonhomie et d’insouciance ❤

Enfin, insouciance, pour nous lecteur, parce que pour les parents c’est autre chose. Tout d’abord on sent que Juliet et Ryan on a coeur de les protéger de tout et seraient prêt à tout pour eux. Cet amour est juste magnifique à voir… Mais en plus c’est au travers de Poppy que les ennuis pour notre couple vont commencer ! Je vous laisserez découvrir ça… Disons simplement qu’il y a Thomas, l’infâme ex de Juliet, qui est le gros c** riche de service et qui se croit tout permis :-O

Du côté de Ryan, c’est son père qui pose problème. Je vous l’ai déjà dit les mauvais parents je connais – moi c’est ma mère, du coup à chaque fois que je lis une mauvaise situation dans un livre et que c’est dû à un mauvais parent je ne peux pas m’empêcher d’être en empathie et de me mettre à la place du personnage…

Côté style, ça n’a pas changé; ce qui n’est pas étonnant vous allez me dire ^^ C’est toujours aussi bien écrit. Pour ceux qui ne supportent pas le langage de ce type de roman en général, ici il est beaucoup plus « littéraire »… Pas de gros mots ou de mots vulgaires, pas non plus de sexe si vous n’aimez pas ça non plus. Par contre on a bien droit à la séparation 😦 Mais heureusement elle ne dure pas si longtemps ! Enfin on a de nouveau le droit aux points de vue alternés, et j’aime ça…

Et puis la fin, non mais… On ne peut pas me faire ce genre de choses, c’est pas possible ! Comment voulez-vous que je garde les yeux sec après ça moi ?!?

C’était très agréable !

 

Publicités