Nombre de pages : 469.

Éditeur : JC Lattès.

Date de sortie : 29 mai 2019.

Prix : 17€

 

LONDRES, 2019. Le séduisant Maxim Trevelyan a toujours mené une vie facile. Riche aristocrate, il n’a jamais travaillé et a rarement dormi seul. Et lorsque la tragédie frappe, son existence est bouleversée. Maxim hérite du titre, de la fortune et des domaines familiaux, avec toutes les responsabilités que cela implique. Un rôle auquel il n’est pas préparé. Mais son plus grand défi est de lutter contre son irrépressible attirance pour une jeune femme au passé trouble, dénuée de tout, qui vient d’arriver en Angleterre. Fasciné par cette mystérieuse musicienne, aussi discrète que belle, Maxim voit son désir se transformer en amour ; un sentiment qui lui est encore inconnu. Qui est vraiment Alessia Demachi ? Maxim peut-il la protéger du péril qui la menace ? Et comment réagira-t-elle, lorsqu’elle découvrira que lui aussi cache des secrets ?

Faisant partie de ces fans de « 50 nuances de Grey » depuis le début j’ai été très excité lorsque j’ai appris que EL James sortait un nouveau livre, le premier en dehors de la saga, et il était impossible pour moi de passer à côté ! Du coup je me suis plongé avec grand plaisir dans ce nouveau titre 😀 Un grand merci à JC Lattès pour l’envoi

J’ai trouvé cette nouvelle histoire assez proche de ce qu’avait déjà fait l’autrice tout en étant très différent. Elle a toujours ces défauts, défauts que je suis assez lucide pour reconnaître malgré le fait que je l’aime beaucoup… Tout en ayant bien plus de profondeur dans ces intrigues !

Au niveau des défauts on a toujours le style. Bon je dois dire la vérité je ne suis pas forcément regardant là-dessus, encore plus quand je le sais à l’avance et surtout si c’est addictif, ce dernier détail étant assez pour moi. On a aussi le sexe ultra-présent. Comme pour 50 nuances, ça ne me gêne pas plus que ça… C’est juste que, forcément, au bout de 3 scènes c’est un peu redondant et pas toujours nécessaire ^^

Par contre, là où je trouve que c’est meilleur c’est sur le fond de l’histoire. Non seulement EL James arrive à mettre l’histoire en route plus rapidement – au quart je dirais – mais en plus les thèmes abordés sont loin d’être rigolo. On parle quand même de violence venant de la famille d’Allesia, famille qui va l’obligé à se marier à un homme qu’elle n’aime pas d’ailleurs… Mais aussi, comme si ça ne suffisait pas on va aussi avoir le thème des personnes en situation irrégulière ainsi que le trafic d’êtres humains ! Vous le sentez comme j’ai été en empathie du début à la fin avec elle ?

Côté personnage, de l’autre côté, on a Maxim. Il est le fils d’une grande famille bourgeoise, a toujours eu tout ce qu’il voulait sans devoir travailler et n’a toujours pensé qu’à deux choses : S’amuser et sauter sur tout ce qui bouge. Un vrai cliché quoi… Rajoutez à ça qu’on se rend vite compte qu’il n’est pas vraiment heureux et le tableau est complet. Tout ça va vite changer quand il va être obligé de travailler suite au décès de son frère et qu’il va rencontrer Allesia. La suite je vous laisse deviner :p

Finalement ce qui m’aura le plus marqué est une chose que l’on sait déjà mais qu’il n’est jamais mauvais de se rappeler : On a de la chance ! Selon que l’on naisse à Londres dans une famille riche et vivant de notre temps ou que l’on naisse en Albanie dans une famille pauvre et conservatrice au point qu’elle est restée bloquée au moyen-âge… C’est pas la même limonade. Je suis le premier à me plaindre quand je ne peux pas m’acheter tous les livres ou DVD’s que je veux, et bien ce n’est pas plus mal, même si on le sait déjà, de se dire que finalement on est privilégier par apport à d’autre ! ^^

Enfin, la fin… Je vous laisserais le secret évidemment. Juste vous dire que je ne sais pas quoi en penser. Elle me satisfait, on a la plupart des réponses et je serais content si ça s’arrêtait là. Maiiiiis il y a une phrase, une, qui fait penser qu’on puisse aller plus loin. Va-t-il y avoir d’autre tome ? Wait and see ! ❤

Il y a des défauts mais pour autant j’ai passé un excellent moment 🙂

Publicités