Hello les amis !

On se retrouve aujourd’hui pour parler BD. Et oui, vous l’avez sûrement deviné au titre de l’article :p Il faut dire que j’en ai reçu quelques-unes que j’ai lu et donc il est temps de vous en parler…

Merci aux éditions Dupuis pour l’envoi de ces ouvrages !

Dans les yeux de Lya, tome 1 – En quête de vérité :

En voilà une nouveauté qui m’a tapée dans l’oeil dès que je l’ai vue ! Comme un peu près tout ce qui sort chez Dupuis finalement… Mais ce n’est pas de ma faute ! Avouez que la couverture donne bien envie, non ? 😀

Qu’elle est donc l’histoire ? On va suivre Lya qui à 17 ans s’est fait renverser par un chauffard et laissée pour morte, elle perd l’usage de ses jambes… Elle arrive à se reconstruire à l’aide de ses parents, jusqu’au jour où elle apprend que leur silence – et donc la tranquillité du coupable – a été acheté !

Un sujet par très drôle donc et je m’attendais à lire plus un thriller qu’une histoire sympatoche pour les plus jeunes. Finalement ça reste assez léger ! En grande partie grâce au personnage de Lya qui, si elle est en fauteuil roulant, ne laisse rien transparaître de son problème… On dit souvent que c’est les gens les plus malades/blessés qui se plaignent le moins : C’est le cas de notre héroïne ❤

C’est peut-être aussi dû à la comédie insufflée. Lya va donc mener l’enquête pour retrouver qui est coupable. Pour se faire elle se fait engager dans le cabinet d’avocat qui a traité son dossier… Et ce n’est pas si facile que ça de s’infiltrer ! Je retiendrais la scène où Antoine, son meilleur ami, se fait passer pour un réparateur de climatisation, c’était bien drôle !

D’ailleurs mention spéciale au personnage d’Antoine, le genre d’ami qu’on voudrait tous avoir et qui est toujours là pour vous ! Je retiendrais aussi Adèle, sa nouvelle collègue, qui n’est pas dupe longtemps et qui représente le plus grand danger pour nos amis… Je vous laisse découvrir comment ça se termine mais ça rajoute pas mal de sel au tout :p

Et puis finalement tout ça est présenter comme une chasse aux trésors… Pour que Lya ai des réponses il faut qu’elle trouve le dossier 2015/78 DV et on fini par se prendre au jeu de savoir où est donc ce fameux dossier et qu’est-ce qu’il va nous apprendre ! Tout ça jusqu’au cliffhanger qui nous laisse sur notre faim, machiavélique qu’ils sont ^^

Les pages sont glacées. Les couleurs sont chaudes quand on est au présent et froides quand on est dans le passé, ce qui crée un bon contraste. Les dessins sont magnifiques même si très informatisés. Quant aux bulles elles sont carrées, ce qui n’est pas mon format préféré…

9/10

Edition : Dupuis – Nombre de pages : 64– De : Gunha et Carbone –Prix : 12,50€ – 2019.

Six-coups, tome 1 – Le crash de Monsieur Crunch :

Contrairement à celle ci-dessus j’étais un peu plus septique sur cette BD, en grande partie parce que les films de western ne m’ont jamais attiré. Et comme j’imaginais que c’était pareil…

Finalement c’est bien pareil. On est dans une petite ville, au milieu de nul part et on va assisté à une tentative de hold-up venant de deux cowboy !

Je n’ai pas été convaincu tout de suite. La BD commençant avec un père qui initie son fils aux armes… Peut-être crédible aux USA mais heurtant tout de même pour nous Européens. En plus je l’a trouvais assez brouillonne, ne comprenant pas toujours où elle allait et où elle voulait nous emmener.

Mais ça va de mieux en mieux au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Surtout grâce à la connaissance que l’on fait avec les personne, en grande partie aux enfants. On est un peu dans les clichés puisque les différentes couches sociétales sont représentées : La fille la plus pauvre, le garçon de classe moyenne et la fille bourgeoise. Mais le trio fonctionne plutôt bien, on s’y attache et puis surtout on vit les aventures avec eux… Et on tremble parfois !

Parce que si je veux vous laisser la surprise jusqu’au bout qui dit far-west dit des armes, de l’action et des balles qui fusent. Avec nos trois enfants au milieu. On n’est pas si sûr qu’il vont tous s’en sortir… Tout ça sans vous parler du cliché des parents mis en garde par les enfants mais qui ne les écoutent pas :p Bref, il y a du bon et du beaucoup moins bon… Mais suffisamment de bon pour donner envie de lire la suite, néanmoins.

Côté dessin on est plus sur du crayonné, comme sur la couverture, les couleurs sont claires et assez pâles et les pages sont glacées comme je les aimes !

6/10

Edition : Dupuis – Nombre de pages : 48 – De :  Jouvray Jérôme et Jouvray Anne-Claire –Prix : 10,95€ – 2019.

*****

Voilà pour mes avis 🙂

Alors, elles vous tentent à vous ?

Publicités