Nombre de pages : 320.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 6 mars 2019.

Prix : 15,90€

 

Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie… Garrett n’en revient pas. Dawn en couple ? Avec ce type ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie… Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non ?

Pour ceux qui ne le saurait pas encore, Alicia Garnier est la personne qui se cache derrière le pseudo Moody take a book. Une blogueuse/booktubeuse que j’aime beaucoup. En fait elle fait partie de ceux grâce à qui j’ai ouvert ce blog ! Du coup il était hors de question pour moi de rater ce livre ! Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi du roman ❤

Je vous parlais récemment des filons que l’on retrouve dans la romance, en voici un : Les meilleurs amis qui s’aiment. Le filon que j’aime le moins. Il faut dire que ça m’exaspère ce côté « Ils s’aiment, touuuuuuuuuuut le monde le sait mais pas eux », en fait ça m’énerve encore plus quand ils le savent mais font genre « Moi amoureux ? Naaaaaaan ! ». Alors vous allez me dire que c’est dans toutes les romances… Oui mais non, c’est quand même un truc bien plus marqué ici et surtout ça ouvre à des rebondissements à n’en plus finir !

Ça avait pourtant bien commencé ! Dawn, une peintre, et Garrett, un photographe, on une très belle relation. Ils se connaissent depuis l’enfance et sont indéboulonnable l’un de l’autre. J’avais beaucoup de plaisir à les suivre et à faire connaissance avec eux… En plus l’autrice nous en montre plus grâce à des flash-back qui sont autant de tranches de vie plus mignonnes les unes que les autres !

Les arrivés de Josh – le copain de Dan – et de Claire – la copine de Garrett – étaient très chouette aussi. Parce qu’on sait déjà que les deux amis sont amoureux et on tombait dans le filon du « Je t’aime, moi non plus » maiiiiiiiis : Comme toujours quand on est avec deux meilleurs amis on tombe dans le trop. Ça n’arrête jamais, il y a toujours quelque chose, on finit par se détacher et on a juste envie de les baffer 😦 Il y a un moment très précis, celui que l’on ressent toujours, celui où c’est bon, les épreuves devraient être passé, et où on devrait avoir le happy end, celui où dans une romance avec un autre filon ça serait fini… Et bien non ! Je veux dire dans les romances où l’on ne traite pas de l’amitié il y a une grosse crise, une seule (dans les bonnes en tout cas !) et puis c’est bon…

Et tout ça nous mène à ce que j’ai le moins aimé : La fin. J’étais énervé. J’ai eu du mal à mettre le doigt dessus : Étais-ce parce que je n’aimais pas le choix de l’autrice ? Ou parce que c’était justement de trop ? Ou trop gros ? En fait finalement je pense que ce n’est juste pas crédible ! Garett est dans une situation de grande souffrance à l’hôpital (je n’en dirais pas plus !), ils se connaissent depuis toujours, se connaissent par coeur, ils s’aiment et elle le sait ! Et là quelqu’un d’insignifiant lui dit quelque chose et elle se dit « Ah ben ouai, elle a raison, je vais laisser mon ami là et tant pis »… Et je ne dis même pas tout parce que je ne veux pas spoiler ^^

Je suis plus « dur » en écrivant ces lignes que je ne pensais l’être au départ… Pourtant je dois dire que je n’ai pas passé un si mauvais moment que ça. Je me suis même plutôt bien amusé… Je l’ai lu en un jour c’est pour dire ! Je suppose que c’est mon ressenti à froid, qu’il est différent de celui à chaud et qu’il sera encore différent de mon ressenti dans deux semaines 😦

Il faut que j’arrête avec le filon des meilleurs amis, ça ne me va pas de toute évidence ^^

 

Publicités