Nombre de pages : 423.

Éditeur : Kennes.

Date de sortie : 23 janvier 2019.

Prix : 18,50€

 

Isis, 16 ans, évolue dans une société contrôlée par la censure et la rectitude. Étudiante à l’école de Sauvetage, elle rêve de sauver des vies, mais aussi d’une société plus ouverte, plus créative. Passionnée par les étoiles, elle aimerait tout apprendre du monde qui l’entoure. Sa curiosité ne fait toutefois pas l’affaire des dirigeants, qui la voient comme un élément dangereux pour le maintien de l’ordre établi.

Quand on m’a proposé ce livre, j’ai tout de suite été enthousiaste ! Son résumé m’a tout de suite donné envie. On sentais la bonne dystopie young-adult à des kilomètre et, ma foi, j’aime ça alors… Autant se jeter dessus ! Bon, d’accord, comme d’habitude, je l’ai laissé traîné un peu – et je n’aurai pas du tellement c’était bien ! Merci aux éditions Kennes pour l’envoi de ce roman

La sempiternelle question : Par où commencer ? Surtout sur un livre que l’on a aimé et pour lequel ça nous tiens à coeur de vous convaincre ! Je crois que le mieux à faire est de parler du style… Après tout c’est tout de même ce qui vous accroche dès le départ, c’est ce qui fait qu’après à peine 20 pages vous êtes déjà à fond dedans et que vous savez que vous allez adorer. Je peux vous dire que c’est assez agréable, fluide, addictif, le tout avec des chapitres très courts et qu’une fois lancer vous aurez du mal à vous arrêtez !

L’histoire est divisée en deux selon moi. La première ressemble beaucoup à Divergent – d’ailleurs si vous avez aimé cette saga, vous allez adorer celle-ci ! On a donc : Une jeune fille qui doit passer une épreuve pour suivre la vie menée par ces parents mais fait un autre choix. Choix qui va la mener dans un groupe où elle va devoir se former. Groupe mené par un instructeur tyrannique qui va les en faire baver mais aussi par des professeurs plus gentils. Et puis évidemment il y a d’autre élèves qui l’apprécient et vont l’aider et des élèves qui ne peuvent pas la voir en peinture et vont lui mettre des bâtons dans les roues… Que demander de plus ? 🙂

Cette partie est intéressante parce qu’il est très agréable d’en apprendre plus sur notre héroïne, de la voir se défendre – une vraie badass ! – et de la voir se forger un vrai caractère. Il est aussi savoureux de la voir souffrir, de voir devant quelle épreuve elle va être mise et ce qu’il va lui arriver ! On fait aussi la connaissance de tous les autres personnages : Ceux que l’on déteste, comme Sandra et sa bande. Ou ceux que l’on adore comme Taylor, Julia ou Mike… Et puis bien sûr il y a de l’amour dans l’air avec Ethan ! Je sais que ça ne plaît pas à tout le monde mais à moi oui ^^ Enfin on a des sous-entendu…

Parce qu’évidemment qui dit dystopie dit société qui a changé avec héros qui ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent ! On sent déjà qu’il y a des choses qui clochent dans la première partie mais c’est vraiment dans la deuxième qu’on comprends ce qu’il en est vraiment. Grâce à un Monsieur que l’on appelle Gardien des archives on va prendre qu’il s’est passé un événement et que suite à ça la société à supprimer le droit d’être curieux, de poser des questions mais aussi a avoir accès à une certaine forme de connaissance… Nos héros ne savent par exemple pas que les jours et les mois ont des noms, n’ont aucune idée de ce que peut être un livre – en dehors des manuels scolaires – ou encore que la lune s’appelle comme ça. Pourquoi ? Eh bien il faut lire le livre :p

Si l’événement en question m’a laissé un peu plus perplexe, car selon moi on serait tous mort et il n’y aurait plus de survivants. J’ai adoré en savoir plus sur cette nouvelle société et ses règles… Et puis forcément Isis apprend pleins de choses que l’on connaît et c’était plutôt drôle ^^

Et je ne vous parle même pas de cette fin ! Un cliffhanger comme on les aime… Enfin quoique ! Elle vous donne envie de vous jeter sur le tome 2, ce qui est un problème quand celui-ci n’est pas encore disponible 😦 En tout cas une chose est sûr : Ça promet ❤

C’était vraiment top !

Publicités