Nombre de pages : 425.

Éditeur : Fleuve.

Date de sortie : 4 avril 2019.

Prix : 19,90€

 

Ex-associée dans un des plus grands cabinets d’avocats de Manhattan, Miriam a depuis peu troqué sa robe contre des leggings hors de prix, et commence les cocktails dès le matin.
De quoi lui donner le temps d’accueillir dans cette banlieue huppée, où les pièges sont nombreux, Emily – ex-assistante de la grande Miranda Priestly – qui vit une mauvaise passe. Reconvertie en consultante en image à Hollywood depuis son départ de Runway, elle est complètement larguée en matière de réseaux sociaux… et sa rivale n’en rate pas une lorsqu’il s’agit de récupérer ses clients infidèles. Mais quand Karolina, l’ex-top modèle, est arrêtée pour conduite en état d’ivresse avec la voiture pleine à craquer des enfants du voisinage, c’est l’occasion pour les trois femmes de montrer que l’union fait la force !

Je fais partie de ceux qui ont adoré « Le diable s’habille en prada » et qui aime, plus généralement, la chick-lit… Alors quand j’ai appris qu’il y aurait un nouveau Lauren Weisberger, centré sur Emily en plus, qui sortait je me suis dit que je le lirais avec plaisir ! Merci aux éditions Fleuve pour l’envoi de ce roman ❤

Je me suis lancé dans ce nouveau tome sans rien me rappeler du deuxième… Du coup je vais pouvoir répondre à la fameuse question « Peut-on lire celui-ci sans avoir lu le précédent ? » : Disons qu’il faut accepter qu’il y ai un nouveau point de départ que l’on ne comprends pas d’office et faire face à un petit moment d’adaptation ! Après ça on est sur l’autoroute du bonheur et il n’y a plus qu’à savourer…

Il faut dire que c’est de la chick-lit, avec tous les codes qui vont avec. Ça se lit assez rapidement, facilement, sans prise de tête. Les situations sont tantôt cocasse, tantôt prenante, mais toujours décrite de façon assez légères ! Finalement l’histoire peut-être découpée en trois : L’avenir d’Emily, savoir si son amie Miriam qui croit que son homme la trompe a raison et puis le cas de Karolina, femme de sénateur, qui est arrêté en ayant sois-disant bu alors qu’il y avait des enfants dans la voiture !

Autant l’histoire d’Emily n’est pas bien passionnante – en grande partie parce qu’elle n’est pas si palpable puisque c’est le fil rouge et parce qu’on se doute un peu de l’issue – autant j’ai bien accroché aux deux autres ! Je me suis complètement pris au jeu de savoir si le mari de Miriam était un salop ou non, j’attendais, prêt à m’énerver et à le traiter de tout les noms… Ça avait un côté Dallas avec tous les rebondissement et j’ai bien rigolé… Je vous laisserais découvrir le fin mot de l’histoire par vous-même.

Mais l’histoire qui m’aura le plus plu est celle de Karolina, sans doute parce qu’il y a un côté politique et vous savez que j’aime ça mais aussi parce que c’est la plus tangible et profonde ! Elle a donc la belle vie : Elle est belle – ancienne mannequin, riche, femme de sénateur, mère d’un petit garçon… Lorsque tout bascule, elle est arrêté pour état d’ivresse et autant dire que quand on est dans la politique ça fait du bruit ! Bon, je lâche un peu de lest et vous le dit : Les apparences sont trompeuse et il se pourrait queeeeeeee… Il y ai anguille sous roche. Nan, je n’en dirais pas plus, mais découvrir que quelqu’un dans son entourage est un vrai salop et voir jusqu’où il est capable d’aller, c’est savoureux mais aussi très triste pour elle parce qu’on ne peut pas s’empêcher d’être en empathie 😦

Sinon, à part ça, ce qui m’aura le plus marqué est la présence assez soutenue de sexe. Bon je ne suis pas prude, après tout j’aime les romances… Mais ce n’est pas vraiment ce que j’attends dans ce genre d’histoire, surtout qu’il n’y en avait pas tant que ça dans les premiers tomes 😦 Je me souviendrais par exemple longtemps d’une conversation entre copines sur leurs vagins et sur les opérations chirurgicales des dit-vagins… Hum… Je suis trop innocent pour ça moi :p

Enfin, si vous en êtes fan, sachez que Miranda et Andy pointent le bout de leurs nez… Mais ne vous attendez à rien d’exceptionnel ! Si Miranda a un vrai petit rôle nécessaire à l’histoire, c’est loin d’être le cas d’Andy. Pour cette dernière c’est même plus du fan service qu’autre chose ^^

J’ai passé un bon moment, comme toujours avec l’autrice !

 

Publicités