Nombre de pages : 349.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 6 février 2019.

Prix : 15,90€

 

Elle est son ancre, il est son ciel Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée ? Il s’appelle Matt. La première fois qu’Adeline le voit, elle sent monter en elle l’amertume. L’amertume à l’idée qu’il n’éprouve à son égard que compassion et pitié, qu’il ne voie que le corps malade et oublie la femme qui l’habite. Mais Matt persévère, comme s’il voulait vraiment la connaître. Alors, Adeline le laisse petit à petit entrer dans son quotidien régi par les contraintes médicales. Et elle en vient à se demander si elle ne pourrait pas, elle aussi, se laisser emporter par la douce légèreté qui guide la vie de Matt…

Il y a des fois, comme ça, où on fait bien de s’accrocher. J’ai connu Fleur Hana grâce à son livre « Nous deux à l’infini » que j’avais vraiment beaucoup aimé, du coup je m’étais jeté sur « Et tu embrasseras mes larmes » que j’ai abandonné… Je me suis posé la question de savoir si je voulais encore tenté de lire l’autrice, finalement je l’ai fait et mon dieu que j’ai bien fait ! Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman ❤

J’ai aimé ce livre et le mot est faible. Tout est juste génial et tout est très bien fait. A commencer par les personnages ! D’un côté on a Matthias, l’archétype du mec beau gosse, avec la plastique de rêve, qui sait danser comme personne (il est gogo-danseur) mais qui en plus sait comment se comporter avec Adeline. Adeline, elle, est handicapée, elle a perdu l’usage de ses deux jambes à cause d’un accident de voiture et se retrouve bloquée dans une chaise roulante… Lui est énervant, jamais on pourrait être à la hauteur dans la réalité. Elle, elle est juste touchante comme tout. J’ai essayé de ne pas avoir pitié parce qu’on sait tous que les personnes dans son état déteste ça, mais comment ne pas être en empathie complète ?

La place de l’handicap dans ce roman est tout de même assez importante, forcément. Quand je dis que Matt est énervant c’est qu’en plus d’être beau il est génial avec Adeline… Moi je ne sais pas comment je régirais. Le fait que ma copine serait handicapée ne me dérangerait pas du tout, loin de là, mais : Comment lui parler ? Comment être sûr de ne pas être blessant? Méchant ? Comment être à l’aise tout en faisant attention à chaque geste que l’on fait que ça soit dans des moments intimes ou non ? Ce sont beaucoup de question que je me suis posé… Et que l’on se pose, je pense, quand on est devant le cas de figure (je n’ai jamais connu de personne dans cette situation dans mon entourage)…

L’autre chose qui me marque avec cette situation c’est le destin. Je vous ai déjà confié plus d’une fois que j’y croyais pas mal. C’est vrai après-tout : Un accident et tout bascule. Pourquoi elle et pas moi ? Pourquoi il y a des accidents desquels on se sort sans dommage et d’autre non ? Si elle n’avait pas pris la voiture à ce moment-là? Bref, vous avez compris l’idée.

Rajoutez à ça des circonstances de rencontre entre les deux un peu étonnantes, une Adeline qui joue parfois de son handicap pour avoir la paix (qui pourrait lui en vouloir ?), un Matt qui la brusque (dans le sens « Bon ami qui dit les quatre vérités quand il faut !) de temps à autre pour la faire sortir de son létargisme et une fin ou ça va de pire en pire et vous avez une histoire touchante et passionnante qui vous fera passer par pleins d’émotions !

En plus de ça le style de l’autrice est juste génialissime. C’est fluide, ça roule, ça se lit sans faim, on lit sans s’en rendre compte. Jamais on ne tombe dans le « patoss », jamais on sent que c’est triste pour le plaisir d’être triste, jamais on sent que cette scène est faites pour faire pleurer…

J’ai lu ce livre en une après-midi, c’est extrêmement rare pour moi de lire 350 pages en si peu de temps et j’ai passé un excellent moment ! Je n’ai qu’une chose à dire : Vivement le prochain ❤

Coup de coeur intersidéral !

 

Publicités