Hello les amis !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler BD 🙂 En effet il y a quelques jours les éditions Dupuis m’ont fait la grosse surprise – et donc la joie – de m’envoyer un gros colis renfermant huit (!!!) de leurs nouveautés… J’en ai lu trois et évidemment il fallait que je vous en parle ❤

Merci aux éditions Dupuis pour ces envois ❤

Animal Jack – Le coeur de la forêt :

C’est la première BD que j’ai commencé quand j’ai reçu le colis ! Je ne sais pas pourquoi mais je me doutais que ça serait tout mignon, tout doux, et je ne me suis pas trompé…

On va suivre ici l’histoire de Jack qui est un jeune garçon ayant la faculté de se transformer à volonté en l’animal qu’il souhaite ! Ça a l’air cool comme ça, c’est même un don incroyable, mais ça a de mauvais côté tout de même. Il se comporte sans cesse comme un animal – aussi bien à table qu’en classe 😮 Forcément il est donc moqué, parfois, souvent, regardé de travers… Ça fait de lui quelqu’un d’attachant, on ne peut pas s’empêcher de parfois se dire « Oh le pauvre 😦 » ! Heureusement il va y avoir un rebondissement qui va faire que son don va être bien utile…

En effet ces amis du lycée commencent tous à disparaître les un après les autres ! Du coup il va falloir mener l’enquête, et quoi de mieux que de pouvoir se transformer en chien pour sniffer une trace par exemple ? 🙂 J’ai beaucoup aimé ce côté enquête. Bon on n’est pas non plus dans le thriller sanglant adulte mais n’empêche ça rajoute un peu épaisseur à la BD ! 

En plus de tout ça il y a, je trouve, un joli message écologique. Je n’en dirais pas de trop pour ne pas spoiler mais le fait de faire comprendre qu’une forêt est importante et qu’il faut la préserver c’est chouette. Et ça fait encore plus écho à notre époque ❤

Pour le reste la BD n’est pas en format classique, plutôt une sorte de semi-poche… C’est assez agréable à lire (j’ai su la lire coucher, alors qu’une BD classique je trouve ça compliqué…). Les pages sont divisées en 3-4 cases, avec une pleine page de temps à autre. Les pages sont plutôt mates et non-glacée mais très agréable quand même. Tandis que les couleurs sont plutôt chaudes et lumineuse !

9/10

Edition : Dupuis  – Nombre de pages : 104 – De : Miss Prickly et Kid Toussaint –Prix : 9,90€ – 2019

Les zindics anonymes – Mission 1 :

Cette BD m’attirait beaucoup à cause de Carbone. On sait tous que c’est l’homme qui se cache derrière le scénario de « La boîte à musique » et comme cette dernière est génial je voulais voir ce que donnais ça dernière création… C’est encore une fois une réussite total !

On suit ici l’histoire de Tom, un jeune homme dont le père est capitaine de police. Ce dernier est sur une enquête depuis des semaines : Il y a une série de cambriolages et impossible d’attraper les coupables… Tom va tomber par hasard sur le dossier de l’affaire et tout commence !

En effet, je vous laisserais la surprise du pourquoi mais ce que va découvrir Tom va l’encourager à creuser la question – dans le dos de son paternel évidemment – et ce avec l’aide de sa meilleure amie Lilia. Petit à petit il va être de plus en plus mouillé dans l’histoire, embrigadant même sa soeur et ils vont finir par créé leur équipe qui s’appellera les zindics anonymes

Je vous le dis tout de suite, j’ai adoré du début à la fin ! Les personnages sont ultra-attachant – Tom n’étant pas toujours super heureux que son père soit si absent. Il a ce côté mystère/enquête policière qui nous pousse à tourner avidement les pages afin de savoir le fin mot de l’histoire et puis il y a pas mal de rebondissements que l’on ne voient pas forcément venir ! 

Les pages sont glacées à souhait, les dessins sont très agréables (petit point faible : Les visages en gros plan qui sont parfois un peu grossiers) et les couleurs sont top ! Tantôt très lumineuses, tantôt très sombre… Puisqu’il y a une partie qui se passe de nuit à cause des planques, surveillances, toussa, toussa :p Et puis comment ne pas parler de la couverture ? Elle est découpée ! Oui, oui, il y a un cercle coupé dedans qui fait qu’on voit à travers la page de garde de l’ouvrage 😀

Mention spéciale à la toute dernière page ! Elle regroupe 6 conseils pour se protéger sur internet et je trouve ça toujours bien quand on sensibilise les jeunes sur un sujet – quel qu’il soit d’ailleurs 🙂

Vivement la suite ❤

9/10

Edition : Dupuis  – Nombre de pages : 56 – De : James Christ et Carbone –Prix : 10,95€ – 2019

Kid Noize – L’homme à la tête de singe :

Pour être honnête cette BD ne m’inspirait pas confiance… Il faut dire que je n’avais pas lu le synopsis, ce qui explique que je n’arrivais pas à me faire une idée de ce que ça pourrait donner ^^ Toujours est-il que je connais Kid Noize de nom, comme tout le monde et que j’ai donc fait mon petit curieux :p

Et j’ai été agréablement surpris ! On suit l’histoire de Kid Noize – Un homme à tête de singe donc – qui vit à Nowera, un monde parallèle au nôtre bloqué dans les années 50. Le but des « habitants » de ce monde ? Livrer des boîtes qui pourrait bien changer votre vie…

En effet, et j’ai trouvé l’idée génial, ces boîtes renferment des indices, des objets, sur ce que vous voulez faire plus tard, pour vous mettre devant votre rêve parfois enfuit en vous même. On a tous eu droit à la question « Tu veux faire quoi plus tard » sans forcément savoir quoi répondre… Et bien plus besoin de réfléchir ^^

L’histoire est donc dans ce contexte et c’est dans cette histoire que l’on va suivre Sam. Ce dernier est un garçon très attachant : Il a perdu sa maman, a dû déménager et est persécuté à son école… Tout ça éloigner de son rêve et il va donc avoir bien besoin de Kid 😦

Les deux mondes sont très réussis, avec chacun leurs ambiances, leur couleurs, leurs  histoires ! Kid Noize passe de l’un à l’autre grâce à un portail en forme de triangle (celle de la couverture) et le tout à volonté… J’ai beaucoup aimé ces deux mondes qui correspondent !

En plus de tout ça il y a pas mal de folie. Kid étant un peu fou, ne prenant rien au sérieux et ne pensant qu’à faire le con :p En plus de ça il y a un chien qui parle par exemple ^^

Les pages sont glacées tout en restant un peu granuleuses. Les dessins sont très réussis – un peu informatisés mais laissant tout de même voir le trait de crayons. Et les couleurs sont assez réussies, avec comme je vous l’ai dit, deux ambiances assez différentes selon l’époque où l’on est 🙂

7/10

Edition : Dupuis  – Nombre de pages : 64 – De : Otocto, Kid Noize et Kid Toussaint –Prix : 12,50€ – 2019

*****

Voilà pour mon avis 😀

Je vous ai convaincu ? Il y en a qui vous donnent envie ?

Publicités