Nombre de pages : 349.

Éditeur : Michel Lafon.

Date de sortie : 31 octobre 2018.

Prix : 17,95€

 

Un corps qui réapparaît, miraculeusement conservé, 5 000 ans après une mort peu naturelle.
Et L’Enfer de Dante… Clara Fischer, en flairant le scoop qui doit relancer sa carrière de grand reporter, n’a-t-elle pas sous-estimé le danger menaçant ceux qui approchent de trop près la momie des glaces ?

Il y a des livres qu’on repère uniquement grâce à la couverture, bien avant de s’intéresser au synopsis. C’était le cas pour moi sur ce livre, finalement je l’ai demandé et lu et je dois dire que j’ai passé un très bon moment ! Merci aux éditions Michel Lafon pour l’envoi de ce roman

J’ai mis très longtemps à le lire parce que je suis en panne de lecture (pour ceux à qui c’est déjà arrivé, vous imaginez ma peine) et pourtant… C’est très bien écrit. J’ai l’habitude de dire que ça se lis sans faim quand j’aime un bouquin. Je pourrais le dire ici aussi, même si forcément ça n’a pas été mon cas ^^

Côté histoire c’est très intéressant, on est ici devant un homme préhistorique ! Oui, oui, on retrouve un homme qui a des millénaires mais est dans un état de conservation parfait. On dirait qu’il est mort hier… C’est intéressant non pas parce qu’on va chercher le meurtrier (il est sans doute mort depuis le temps ^^) mais parce que de une c’est une découverte importante pour la communauté scientifique mais aussi parce qu’il se passe des choses bizarre…

En effet, tous ceux qui ont été en contact avec cet homme se retrouve mort, à cause d’une malédiction… Enfin malédiction, c’est ce dont ça à l’air :p Et c’est là que Clara rendre en scène; Ben oui il va bien valoir enquêter !

Et ça tombe bien parce que Clara est dans une mauvaise posture. J’ai eu beaucoup d’empathie pour elle ! Elle est en disgrâce totale suite a une erreur… Elle a écrit un article sans fondement, sa source n’étant pas fiable. Alors certes c’est une fameuse erreur mais tout de même, ça arrive à tout le monde. Et puis de ce que j’ai compris, elle est un peu passer pour le bouc émissaire 😦

Pour le reste il se passe suffisamment de chose pour qu’on ne s’ennuie jamais et l’auteur arrive a bien distiller ses révélations… Jusqu’à la toute fin où on a la fameuse scène que j’aime toujours : Quand on découvre l’identité du grand méchant et qu’on a la grande explication de toute l’histoire ❤

Chouette moment ! Dommage que m’a panne de lecture soit passée par là 😦