Nombre de pages : 363.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 31 octobre 2018.

Prix : 6,90€

 

Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami… À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.

Ce livre faisait partie des livres dit de noël proposé par les éditions Harlequin. Vous commencez à me connaître et donc à savoir que si vous me proposez un aussi beau livre en me disant que c’est parfait pour noël je ne peux pas dire non. Je me suis donc plongé dedans avec délice et j’ai adoré ! Merci aux éditions Harlequin pour cet envoi

Je dis que cette romance est dite de noël parce qu’en fait c’est toujours le problème de ce genre d’histoire… Ça peut se lire en tout temps ! Ça me rend toujours triste quand j’y pense, ça réduit vachement la période. Alors qu’en fait à part la couverture et le fait que ça se passe en décembre… Il n’y a pas grande différence avec une romance normale ^^

Ce qui m’aura le plus plu dans cette histoire est sans conteste les personnages qui sont tous exceptionnellement réussi ! Carl est peut-être celui qui m’aura le plus marqué, il sort avec Allison mais se comporte comme un gros con 😮 Il est méchant, nombriliste et pense qu’il peut tout acheter avec son argent… Jusqu’à la fin où il devient horrible ! J’ai eu envie de le tuer plus d’une fois.

Allison, elle, est géniale ! Elle travaille dans une boulangerie style starbuck, a une vie bien remplie, est douce et pleine de vie… La seule ombre au tableau c’est qu’elle ne veut pas ouvrir les yeux sur Carl. L’amour rend aveugle, c’est ce qu’on dit et malheureusement c’est bien vrai ici 😦 Heureusement elle peut compter sur Luke, le meilleur ami de Carl et qui est touuuuuut le contraire de ce dernier. C’est l’homme parfait, le genre qui donne des complexes aux gens comme moi mais qui fait que l’histoire est géniale

En plus ça se passe à New-York, sous la neige. Le premier point suffit déjà à me convaincre, alors si vous ajoutez la neige, je ne réponds plus de rien :p En plus Juliette Bonte arrive à nous mettre directement dans l’ambiance, dès les premières pages, c’est génial !

Côté style, j’avais déjà testé Juliette Bonte l’année dernière… J’avais moyennement aimé. Mais là c’était top ! Vraiment. Je n’aurait pas la prétention de dire qu’elle s’est amélioré mais clairement je trouve que celui-ci est bien plus réussi !

Et puis moi je dis on dit merci pour tout les chouettes moments choupis/mimi/marshmallows ! Vous pensiez tout de même pas que j’allais ne pas en parler :p C’est ce que je recherche dans les romances, donc forcément s’il y en a je passe un bon moment ❤

Enfin, comme d’habitude j’ai plutôt bien aimé la fin… Que j’aime refermer le livre en ayant un grand sourire niais aux lèvres !

C’était top !

Publicités