Salut les amis !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel article. Et vous l’aurez compris au titre, on va parler BD 🙂 En effet j’ai eu la chance de recevoir trois ouvrages que j’ai beaucoup aimé, et il était indispensable pour moi de vous les présenter !

Merci aux éditions Jungle pour l’envoi de ces BD !

La rivière à l’envers :

La rivière à l’envers est le premier titre à être sorti dans la toute nouvelle collection des éditions Jungle : Pépites. Le but ? Adapter en BD des titres de romans bien connus !

Et c’est un excellente idée. On vit dans un monde où on ne prend – ou en tout cas où je ne prends – pas le temps de découvrir d’anciens titres. Je suis déjà bien trop occupé à lire des nouveautés, alors des choses plus anciennes… La BD est un bon compromis, puisqu’elle prend bien moins de temps.

Je dois avouer que je connaissais pas l’histoire, ni de près, ni de loin. J’ai appris que c’était un titre très connus et une référence en jeunesse… Et bien j’ai dû passer à côté ^^

Ça ne m’a pas empêcher d’avoir un réel coup de cœur ! A commencer par l’objet en lui-même : Couverture en relief avec un effet granuleux très agréable, pages glacées, marque-page en tissu,… Et ça sans parler des dessins qui sont sublimes – où on voit les coups de crayon – et les couleurs chaudes très agréables à voir.

Niveau histoire on suit Tomek qui tiens une épicerie et qui s’enorgueillit de tout – absolument tout – avoir dans sa boutique. Mais ça s’était avant qu’une jeune fille se présente et lui demande de l’eau de la rivière Qjar. Il n’en a pas et c’est le début de l’aventure !

Il vont tous les deux décider de rejoindre cette fameuse rivière – magique, elle a des propriétés spéciales – chacun de leurs côté. Et on va donc vivre leur voyage, semé de pleins d’histoire aussi fabuleuses les unes que les autres ! Je vous laisse la découverte mais je peux vous dire que j’ai pris un très grand plaisir…

C’était un régal du début à la fin ❤

10/10

Éditeur : Jungle –  Nombre de pages : 72 – De : L’Hermenier, Djet et Parada – Prix : 14,95€ – 2018

Le fantôme de Canterville :

Deuxième titre de la collection Pépites à sortir, je l’ai reçu en même temps que le premier. Si le principe est le même mon à-priori n’était pas le même.

Si cette fois je connaissais le titre et l’auteur, l’histoire en elle-même ne me disais pas grand chose, je n’avait pas plus envie que ça de le découvrir… Et bien, dans la vie il faut être curieux, sinon on rate de bien belles surprises !

J’ai directement accroché à cette histoire. On suit ici un fantôme qui hante un château qui s’appelle… Canterville Chase. Une famille Américaine vient s’installer et le fantôme est bien décidé à ne pas les laisser en paix ! Oui sauf que la famille n’est pas impressionnée une seconde et se fout carrément du fantôme :p

C’est tout simplement savoureux et j’ai ri plus d’une fois ! Les scènes sont vraiment toutes cocasses, plus amusantes les unes que les autres. C’est même assez jouissif de voir ce pauvre fantôme déprimé et se demander se qu’il va bien pouvoir faire pour reprendre le contrôle ^^

Pour ce qui est de l’objet, je suis toujours aussi satisfait. La couverture est à nouveau en relief, à nouveau granuleuse, les pages sont toujours glacées et on à de nouveau droit au marque-page en tissu. Niveau dessin par contre, j’aime un peu moins… C’est un peu grossier pour moi et c’est ce qui fait que je passe à côté du coup de coeur, dommage 😦

9/10

 Éditeur : Jungle –  Nombre de pages : 64 – De : Elléa Bird, d’après Oscar Wilde – Prix : 14,95€ – 2018

Geek girl, Tome 1 – De geek à chic :

Cette fois ce n’est spécifié nulle part que cette BD fait partie de la collection pépites – même pas sur le communiqué de presse – mais on est aussi devant une adaptation de roman. Et pas n’importe laquelle !

Geek girl est en effet une saga jeunesse – publiée chez Nathan – que j’aime énormément. C’est l’histoire d’Harriet, une jeune lycéenne qui est un peu mise de côté à cause de son caractère et du fait qu’elle est… Geek ! Mais un beau jour son monde va basculer. En effet elle va être engagée pour être mannequin et c’est le début de l’aventure 🙂

Et, à mon plus grand plaisir, cette adaptation est très fidèle ! Que ce soit sur l’histoire générale mais aussi sur les détails : Natalie et Toby, ses amis. Alexa, son ennemie. Willbur, son manager. Richard et Annabel, son père et sa belle-mère… Ils sont tous là !

Le seul petit dommage c’est le manque de petits faits scentifiques. Dans les romans Harriet s’amuse souvent à donner des faits, souvent sortis de nulle part. C’est très drôle et c’est une des caractéristiques qui fait que les romans soient si réussie et Harriet si drôle. C’est dommage que ça ne soit pas présent ici 😦

Côté dessins et couleurs c’est une réussite total ! Les premiers sont informatisés même si on sent les coups de crayon malgré tout. Les secondes sont claires, chaudes et très agréables ! Enfin, ce qui m’a marqué c’est qu’il y a vraiment matière à lire ! Les cases où il y a plus à lire qu’à regarder ne sont pas rare ❤

9/10

Éditeur : Jungle –  Nombre de pages : 48 – De : Bouyssou Chiaretta, d’après Holly Smale – Prix : 10,95€ – 2018

*****

Voilà pour mes avis ! J’espère que j’ai réussi à vous convaincre…

L’une d’entre-elles vous tente ???

Publicités