Nombre de pages : 516.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New romance (poche).

Date de sortie : 12 octobre 2017.

Prix : 7,60€

 

Derrière son attitude drôle et excentrique, Charly bluffe tout le monde depuis des années. Lorsqu’il atterrit à Vegas avec ses meilleurs potes pour danser dans l’un des plus gros casinos de la ville, il pense pouvoir continuer à leur cacher ce qui le hante. Mais les cartes qu’il utilisait jusqu’à présent pour se dérober ne semblent plus fonctionner. Charly perd peu à peu pied pour replonger dans son passé. De son côté, Ambre espère que tout quitter pour venir travailler au Blue Lagoon sera le coup de poker qui changera sa vie. Elle le sait, elle va devoir mettre de côté celle qu’elle était avant si elle veut y arriver. Mais transforme-t-on si facilement une dame de pique en dame de coeur ? Étouffer les braises de son passé est un jeu dangereux. Et à Vegas, impossible de dicter ses propres règles !

Burning games fait partie de ces livres de romance que je ne peux m’empêcher d’acheter dès leurs sorties et que je laisse traîner longtemps (trop longtemps). Je me suis enfin lancé dans l’histoire et mon dieu (j’utilise beaucoup trop ces mots pour un non-croyant ^^) que j’ai aimé ! ❤

J’ai particulièrement aimé l’ambiance de l’histoire. On est loin du glamour, du truc choupi, du truc tout doux. Non on est plutôt dans une ambiance assez sombre, avec beaucoup de mystère ! Nos deux héros – Charly et Ambre – ont tout les deux un secret et on sent que c’est autour de ça que tout va tourner…

Et je dois dire que j’ai adoré les deux secrets, les deux histoires. Charly est hanté par son passé et par l’histoire d’une fille. Je vous laisse la « surprise » mais j’ai été très touché, notamment sur le fait que c’est un garçon bon, qui se soucie des autres. Il n’est pas vraiment responsable mais malheureusement c’est ce qu’il croit et il ne changera plus d’avis 😦 Ambre, elle, c’est une histoire de famille. Et ce qu’elle vit ou plutôt ce que sa famille – son père – lui fait vivre me remplis de colère ! Il y a vraiment des gens qui feraient mieux de se retenir plutôt que d’avoir un enfant, et qui méritent des claques, accessoirement ^^

Le milieu dans lequel tout ça se passe est fascinant aussi. On est à Las Vegas, dans les casinos, dans le bling bling et dans l’argent. Ça donne vraiment une ambiance particulière ! Bon j’avoue ce n’est pas le sujet principal, mais ça a participé au fait que j’étais dans le bain et dans le fait que j’ai tant aimé 🙂

C’était aussi la première fois que je lisais C.S. Quill et j’ai adhéré directement à son style d’écriture ! C’est addictif à souhait, ça va vite, il se passe plein de chose et il n’y a pas de point mort. En plus les chapitres sont courts. Bon il y a une petite rupture, incontournable dans le genre mais heureusement rien de bien long !

Finalement ma seule petite déception vient de la fin. Vous le savez, j’aime quand la fin est niaise à souhait, quand c’est beau, fort, magique,… Ici j’ai trouvé ça un peu raide comme fin, un peu précipité, un peu trop peu. Quelques pages en plus, avec une scène un peu plus romantique m’aurait plu ^^

C’était génial ! Dommage pour la fin…

 

Publicités