Nombre de pages : 355.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New Romance.

Date de sortie : 8 novembre 2018.

Prix : 17€

 

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement… Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ? Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

Vous le savez je suis fan d’Hugo romance et fan de Vi Keeland… Ce livre pour moi c’est donc un peu comme le jackpot ! Je l’ai acheté tout de suite et même si ce n’était pas forcément prévu je me suis jeté dessus… Et mon dieu que c’était encore une fois bon !

J’ai tout de suite accroché, comme toujours avec cette autrice, ça ne rate jamais. Et elle s’installe de plus en plus définitivement comme mon autrice de romance préférée ! Elle arrive à m’embarquer tout de suite, à me prendre par la main et à ne plus me lâcher et une fois que je commence je ne peut plus m’arrêter 😮

Je ne sais pas vraiment comment l’expliquer. Ça glisse tout seul, on a l’impression que c’est simple, que ça ne prend pas la tête,… On tourne les pages sans s’en rendre compte et c’est juste extraordinaire comme sentiment ! Et puis comment ne pas parler de son humour ? De sa capacité à créer des dialogues hilarant ou ses personnages jouent une espèce de ping-pong toujours très réussi ? C’est GÉNIAL ! ❤

En parlant de personnages, nos deux tourtereaux sont encore une fois parfaits ! Drew est l’archétype de l’homme parfait, il plaira sûrement à beaucoup d’entre vous. Moi ce qui m’aura le plus marqué ça sera sans aucun doute son humour et son côté pince sans rire, parfois ironique… Emerie elle m’a beaucoup plu de par son caractère. Si elle est de prime abord présenté comme une fille un peu gauche – se faisant arnaqué un peu bêtement – on apprend vite que c’est d’être une nunuche ! Au contraire, il ne faut pas trop s’y frotter parce que ça pique ^^

Et puis qu’est-ce que l’autrice arrive à nous présenter des situation choupi/mimi/marshmallow/trop craquant ! Et comme je vous l’ai dit plus d’une fois c’est ce que j’aime le plus dans ce genre de littérature. J’ai besoin de sentir mon petit coeur fondre et de refermer le livre avec un sourire niais aux lèvres

Maiiiiiiis rassurez-vous il y a du contenu tout de même ! Et un petit côté drama, sinon ça ne serait pas drôle ! Si je vais vous laisser la surprise je vais tout de même vous dire qu’ils m’ont tout les deux brissé le coeur les deux zozos ! Surtout Drew. Ce qu’il vit est terrible et on a juste envie de s’énerver contre la personne qui lui fait vivre ça 😦 Emerie, la situation est moins grave mais c’est tout de même un petit crève coeur quand on y pense…

Enfin, encore un truc qui prouve à quel point j’encense Vi Keeland, il y a une rupture – ne venez pas me dire que je vous spoil hein, ça arrive dans toutes les romances sans exception ! – et ça ne m’a même pas dérangé ! C’est l’effet de l’autrice, c’est magique ❤

Que dire ? Woaw ?

Publicités