Nombre de pages : 496.

Éditeur : Belfond.

Collection : Noir.

Date de sortie : 6 septembre 2018.

Prix : 21,90€

 

ATTENTION : C’est un tome 2 !

La ville de Promise Falls est sous le choc. L’écran du drive-in vient de s’effondrer en pleine séance. Bilan : quatre morts. Accident ? Acte malveillant ? L’impassible inspecteur Barry Duckworth enquête. Et un détail le perturbe : l’heure de l’explosion, 23 h 23 ; un chiffre qui évoque d’autres crimes non élucidés… De son côté, le privé Cal Weaver travaille sur une sombre affaire. Une effraction a eu lieu au domicile d’Adam Chalmers, ponte local décédé au drive-in. Le vol en question : des vidéos érotiques que le défunt réalisait dans son sous-sol… Qui apparaissait sur ces films ? Y a-t-il un lien entre tous ces faits divers ?

Vous le savez maintenant, ou vous l’apprenez, je suis un grand fan de Linwood Barclay. Si j’ai l’habitude vous bassiner avec Harlan Coben, Linwood n’est vraiment pas loin derrière. C’est donc toujours un plaisir de le retrouver, encore plus quand c’est le tome deux d’une saga que j’aime énormément. Un grand merci aux éditions Belfond qui ne cesse de me gâter pour l’envoi de ce roman, et merci aux copines Ibidouu et Steph pour la LC

Comment vous parler de ce roman ? Ce n’est pas facile. Non seulement c’est très dense – 500 pages pour celui-ci qui s’additionnent aux 500 du premier – mais en plus c’est un tome 2. On ne sait pas vraiment par quel bout débuter… Disons que l’histoire est divisée en trois grands axes : Un mystère autour du chiffre 23, une série de meurtre et une histoire de pratique sexuelle digne de 50 nuances de Grey où on aurait abusé de jeunes filles. A côté de ça, il se passe encore plein de choses mais il faut bien vous laisser un peu de suspens 😀

Tout ça est tellement riche que j’ai eu beaucoup de mal à me replonger dans tout ça. Il faut dire que j’avais lu le premier tome il y a de ça de long mois et que j’avais oublié pas mal de truc ! Heureusement j’ai pu compter sur mes copinaute de LC et de certains flash qui revenaient petit à petit. Du coup ça s’est amélioré au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture. J’espère, je prie et je conseille – A mon humble niveau évidement – à Belfond de mettre un résumé des deux premiers tomes au début du trois, parce que ça va être compliqué sinon ^^

Côté personnages, on en a une belle brochette. Entre les victimes, les coupables, les gentils et les désagréables il y a de quoi faire, je vous assure. Il y en a que j’aime particulièrement comme Duckworth le policier, Cal le détective ou Samantha une personne lambda qui a beaucoup de charme. Et puis il y en a que j’aime beaucoup moins au rang desquels on retrouve surtout Finley, un sale type qui fut maire de la ville ou l’action se passe et qui est vraiment le genre de personne devant lesquelles il faut se méfier !

Niveau écriture, j’ai encore retrouvé la patte de ce cher Linwood Barclay. Ça va vite, c’est fluide, les chapitres sont courts, on tourne les pages sans s’en rendre compte, les chapitres sont court et il se passe plein de choses ! En plus de ça ‘auteur a un talent certains pour les révélations et les cliffhanger puisqu’on ne les voit jamais venir et ils nous laissent à chaque fois baba 😮

Enfin la fin fait son travail à la perfection. J’ai tout de suite senti ce qui allait se passer et c’était génial. C’est là qu’on voit qu’on est sadique quand on aime les thrillers… Parce que bon ça se termine pas sur une fancy fair hein :p Bref, vivement la suite que l’on va devoir attendre jusqu’en avril. Heureusement qu’il y a noël en attendant ❤

Génial, comme d’habitude !

Publicités