Nombre de pages : 360.

Éditeur : Belfond.

Collection : Noir.

Date de sortie : 4 octobre 2018.

Prix : 21,90€

 

Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : dernière année de lycée, son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux ? Nap n’y a jamais cru. Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans. Le choc est total pour le policier. Celle qu’il aimait serait-elle une dangereuse psychopathe ? Où est Maura ? Et s’il était le prochain sur sa liste ? La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Nap imagine…

Ça y est ! Le nouvel Harlan Coben est arrivé. Et vous me connaissez, je suis toute chose ❤ C’est toujours un événement pour moi et évidemment je me suis jeté dessus et l’ai commencé dès sa réception. Et c’était encore une fois un réel plaisir ❤ Un grand merci aux éditions Belfond pour l’envoi de ce roman !

Bon je ne suis pas forcément le plus impartial concernant cet auteur, pour autant il y aura quand même eu deux petits détails qui m’aura chagriner : Tout d’abord le héros principal, Nap (Napoléon), n’arrête pas de parler à son frère -frère qui est mort quand ils étaient jeune, apparemment d’un suicide – et c’était légèrement agaçant et rébérbatif…. « Regarde Léo, regarde ce que je vais faire, tu as vu ça Léo ? Léo, Léo, Léo », il y en avait un peu marre de Léo ^^ Le deuxième point qui était dommage c’est qu’on devine assez rapidement sur quel point toute l’histoire va se passer…

Ceci étant dit, pour le reste, c’est que du bonheur ! Quand je dis qu’on devine assez rapidement, je dois nuancer un peu… On sait très vite qu’il s’est passé ça à tel endroit et que c’est ça qu’on va devoir savoir. Reste maintenant, quand même, à découvrir ce qu’est ce « ça » et inutile de vous dire qu’encore une fois j’étais à côté. Je ne suis jamais fichu de deviné de toute façon ^^

Nap est un personnage comme je les aime. C’est à dire que c’est une personne comme vous et moi et qu’il va se débrouiller comme il peut pour mener l’enquête… Bon il est policier, du coup il a une certaine méthodologie, pour autant il est plutôt seul et tout le monde lui dit de laisser tomber… Il s’accroche et j’aime ça, tout en me demandant comment moi je m’en sortirai ^^

Pour le reste mon ami Harlan (oui, depuis que je l’ai rencontré c’est mon poto, c’est juste qu’il n’est pas au courant…) gère toujours autant les ficelles qui fonctionnent. Notamment la façon dont le passé peut refaire surface et comment à partir d’un tout petit événement on déroule un fil qui ne s’arrête jamais… C’est peut-être ça que je préfère chez lui. On a jamais fini, jusqu’à la dernière page !

Le style est toujours aussi percutant. C’est fluide, ça passe tout seul et vous avez fini le livre avant de vous en rendre compte… Je suis actuellement dans une période où je lis très peu, pourtant ça été comme sur des roulettes. La faute aux chapitres courts, avec une façon de faire qui va droit au but et qui est terriblement efficace !

Et puis on se retrouve enfin au bouquet final. On a droit à plusieurs théories, plusieurs couches et on prend son pied, comme d’habitude !

Un bon Harlan Cohen, comme d’habitude !

Publicités