Nombre de pages : 476.

Éditeur : Kennes.

Date de sortie : 13 juin 2018.

Prix : 12,90€

 

Un seul regard suffit pour les aimer. Forts, beaux et intègres, les frères Grondin semblent être des gaillards inatteignables et inébranlables. Max, l’aîné, est un protecteur-né à qui son entourage accorde une confiance aveugle. Philippe, de son côté, mène d’une main de maître l’entreprise familiale et se réfugie dans son rôle de père depuis la mort de son épouse.

Il y a des livres comme ça qui nous attirent directement, comme ça, sans que l’on sache vraiment pourquoi. Ce fut le cas de celui-ci avec moi. Je me suis jeté dessus sans rien savoir que c’était de la romance et je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé ! Merci aux éditions Kennes pour l’envoi de ce livre ❤

En fait on est ici surtout devant une comédie romantique, pas une romance dans le sens où on l’entend d’habitude… Il y a ici plus d’un couple, plein de bon sentiment, pas de langage cru, pas de sexe. C’est du grand public. Mais ce n’est pas pour autant niais !

A la base on va suivre trois frères plus ou moins doués. Si Max et Philippe s’en sortent très bien il en va tout autre de Sylvain. En effet ils gèrent tous ensemble une boîte de transport… Si les deux premiers font ça très bien et sont bien dans leur tête, le troisième est un peu à côté de ses pompes et divague complètement…

Sylvain est en effet fragile, ou en tout cas l’a été. Il a même plongé dans des choses pas très recommandable, je vous laisse imaginer… Du coup quand ça ne va pas il a tendance à replonger. Ça va peut-être vous sembler cruel mais j’ai eu du mal à m’accrocher à lui. Il est un peu trop plaintif, un peu trop dans le « Ouiiiiiii, mais je suis fragile et vous faites tous des trucs contre moi, c’est pas juuuuuste » 😦

Et la romance là dedans ? Et bien elle est partout ! Il y a une galerie de personnages tellement vaste ! Je vous passe les détails, ça serait beaucoup trop long de tout vous donner ici mais il y a une bonne dizaine de personnes importantes en tout… Tous ayant des affinités plus ou moins importantes ou ayant des liens de parentés. Le moins que je puisse écrire en tout cas est que tout ça n’est pas toujours facile à suivre ! Un vrai organigramme ^^

Tout le bouquin est donc construit autour de tout cela. Les liens, les émotions, les relations,… Parfois on rit, parfois on pleure, parfois c’est drôle, parfois c’est touchant, mais ça ne laisse jamais de marbre ! Ça se lis sans faim, tranquillement, ça se déguste 😀

Et puis petit détail sympa, le livre est Québécois et il n’a pas été « traduit ». Ca a son charme les « Ma blonde », « Les gosses »,… Je trouve !

Vivement le tome 2 !

Chouette découverte et bon moment de passer !

Publicités