Nombre de pages : 280.

Éditeur : Harlequin.

Collection : Magnetic.

Date de sortie : 1er juin 2018.

Prix : 6,90€

 

«  Tu ne me résisteras pas.  »
Un businessman sans âme, doublé d’un séducteur adepte des conquêtes faciles  : voilà ce que pense Abby de Tanner King, son nouveau patron. Mais, surtout, il est si sexy qu’elle craint de ne plus être capable de faire preuve du professionnalisme sans faille qui fait sa réputation. Or, l’audace et l’insolence de Tanner à son égard ne laissent planer aucun doute  : il ne reculera devant rien pour la conquérir…

Vous ne le savez peut-être pas mais les éditions Harlequin a lancé, au mois de juin, une nouvelle collection. Si je ne sais plus trop quelle est la ligne éditoriale, j’avais, forcément, très envie de la découvrir, comme tout ce qui est nouveau. Ça tombe bien j’ai pu en recevoir deux de la part de la maison d’édition, et j’ai plutôt bien aimé ! Merci à eux ❤

Avant tout évacuons directement ce qui pourrait être un point faible pour beaucoup d’entre nous : Le livre est court et il n’y a qu’un tome. Du coup il a les défauts qui vont avec… Pas assez de détails (parfois), tout qui va trop vite, scène de sexe fort rapprochée. Ça ne fait pas du livre quelque chose de mauvais, il faut juste savoir à quoi s’attendre avant de se lancer !

Pour le reste, j’ai plutôt bien aimé ! On a d’un côté Abby, une jeune fille qui était bien malheureuse : Elle vient d’une famille très riche qui se fiche de ses envies et des aspirations, elle a du se marier avec un mari qu’elle n’aimait pas vraiment et ne s’est jamais vraiment senti aimer par qui que ce soit 😦 Heureusement, le destin fait parfois bien les choses, elle aura rencontré Remy, le patron d’une pâtisserie, qui va l’aider et lui mettre le pied à l’étrier (La pâtisserie est le rêve de notre héroïne).

Et puis on a Tanner, le frère de Remy, qui vient tenir la pâtisserie pendant la convalescence de ce dernier. Lui a vécu une enfance peut-être encore plus atroce : Il a été battu et rabaisser sans cesse par son père… Je ne sais pas comment des parents peuvent être aussi con et comment on peut faire aussi cruel 😦

Et ils vont donc se rencontrer. J’ai adoré leurs relations, ils sont vraiment mignon et passe vraiment de chouettes moments ensemble ❤ Il y a pas mal de sexe évidemment mais il y a aussi des sorties et des moments intimes. Des moments choupis comme je les aime dans les romances, du coup vous vous doutez bien que ça l’a fait pour moi 🙂

En plus ils vont se consoler l’un l’autre. On sent qu’ils oublient chacun petit à petit leurs problèmes et c’est peut-être l’une des plus belles choses de l’amour, non ? Pouvoir s’ouvrir à l’autre, parler de chose sur lesquels on ne parle jamais d’habitude et pouvoir panser ces plaies… C’est beau !

La fin, elle, à failli ne pas me plaire… On a l’habituelle chose que je n’aime pas (oui, je reste flou, mais il faut bien vous laisser un peu de surprise !) mais le désavantage que c’est court est un avantage pour le coup, ça dure moins longtemps :p

Chouette découverte pour cette nouvelle collection !

Publicités