Nombre de pages : 443.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 4 avril 2018.

Prix : 14,90€

 

Devious. Un nom synonyme de danger, de désir, de décadence. Le nom de celui qui lui a brisé le cœur. Rosie n’avait que dix-huit ans lorsque Devious l’a trompée avec sa sœur. Cette expérience l’a détruite, et elle s’est juré de ne plus jamais avoir affaire à lui. Mais voilà que, dix ans plus tard, Devious revient dans sa vie, encore plus sexy et surtout plus déterminé que dans ses souvenirs. Car, s’il est revenu, c’est pour une raison bien précise : obtenir une deuxième chance. Et Rosie sait qu’avec Devious la fuite n’est pas une option ; alors il ne lui reste qu’une seule solution : faire face au démon de son passé. 

Si vous vous souvenez bien, je vous avait déjà parlé du premier tome de cette saga Sinners (Vicious) et je vous disais avoir moyennement aimé : Il m’avait mis mal à l’aise. Du coup je me lançais dans celui-ci à reculons en ayant peur de ressentir la même chose… Finalement je l’ai trouvé bien meilleur et n’ai pas du tout eu la même sensation ! Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman 🙂

Dans ce tome on va suivre Dean, surnommé Devious. Si, comme pour le héros de Vicious, on est devant une personne imbue de lui-même, arrogant, très sûr de lui, qui parle crûment, il ne m’a pas mis mal à l’aise. Parce que cette fois on sent qu’il ne joue pas et qu’il ne manipule pas la fille dont il est amoureux… Il est même plutôt mignon quand on y pense 😀

Les deux personnages sont très intéressants en plus. On découvrira, plus ou moins vite, que Dean a des circonstances atténuantes sur son caractère… Il est accro à la boisson et aux joints, ce qui n’excuse pas tout on est d’accord, mais on comprendra qu’il est comme ça parce qu’il a été éduqué comme ça… C’est assez difficile à expliquer son spoiler et donc à comprendre pour vous je suppose ^^ Mais c’était très touchant et je me suis surpris à le plaindre !

De l’autre côté on a Rosie. Qui m’a juste complètement brisé le coeur… Elle me taperait sûrement à dire ça, parce qu’elle est forte, indépendante, ne se laisse pas faire, et est assez badass, mais elle est surtout malade. Malade à tel point que le moindre rhume pourrais signer sa mort 😮 Elle m’a beaucoup touchée et on n’a qu’une envie c’est de la protéger le plus possible !

Et puis comment ne pas être amoureux de cette relation ?!? C’est typiquement l’amour qui triomphe ! Jugez vous-même : Ça fait onze ans qu’ils sont amoureux ! Depuis toujours, depuis qu’ils se connaissent. Ça n’a pas pu se faire mais ça fini par arriver… C’est beauuuuuuu ❤

Par contre, ce qui m’a vraiment mis en colère ce sont les familles ! Qu’est-ce que c’est que ça pour des parents ?!? J’ai halluciné quand on a reproché à Rosie d’être un fardeau, quand on lui a dit que supporter sa maladie était de trop et quand plus elle était égoïste 😮 Quant à ceux de Dean, et bien… Ils ont des fils qui ne se touchent plus !

A contrario, j’étais heureux de voir Vicious, Devious et leurs amis toujours aussi proche ! Ils ont beau jouer les gros durs sans coeur, ils sont toujours là les un pour les autres et prêt à tout… Je vous ai déjà dit à quel point l’amitié compte pour moi. En plus j’aime assez la décision qu’ils ont prit. Le bonheur avant l’argent, c’est à mon sens, ce qu’il faut faire ^^

Le style de l’autrice n’a pas changé, forcément, ça serait étonnant :p Mais je veux dire ça se lit sans faim, comme d’habitude et même s’il y a des passages moins bons, comme les bons dans le temps (vous savez que je n’aime pas ça), la manière dont c’est raconté, dont c’est fait, fait qu’on tourne les pages malgré tout sans s’en rendre compte !

Enfin, on arrive à l’épilogue. Et c’est typiquement le genre que j’aime ! Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et surtout tout le monde est heureux. C’est typiquement les ultimes pages qui font que tu as le sourire quand tu refermes le livre

Un second tome bien meilleur que le premier… Ou qui m’allait bien mieux en tout cas !

Publicités