Nombre de pages : 373.

Éditeur : Belfond.

Collection : Noir.

Date de sortie : 7 juin 2018.

Prix : 21€

 

Photographe free-lance à Londres, Kris mène la vie de bohème dont elle a toujours rêvé. Mais la réception d’un étrange e-mail vient jeter une ombre sur son quotidien. Expéditeur anonyme ; pas de texte, juste une pièce jointe : une photo d’elle, prise des années plus tôt sur une scène de crime, à l’époque où elle bossait pour la police. Un cliché que Kris n’avait jamais vu et dont elle ignorait l’existence. Bientôt, d’autres messages se succèdent, énigmatiques et angoissants. Des vidéos de l’intérieur de son appartement. Des photos de son fiancé, street artist célèbre, en pleins ébats torrides avec une autre. Et puis, ce montage macabre, simulant sa propre mort. 
Harcelée par un troll qui semble parfaitement la connaître, Kris succombe peu à peu à la terreur. Comment démasquer l’expéditeur de ces menaces ? À qui se fier ? Pour Kris, le cauchemar ne fait que commencer… 

Depuis le temps, je commence à faire une confiance aveugle à la collection noire de Belfond. Il faut dire que leurs livres me déçoivent rarement et il n’est même pas rare que je me plonge dedans sans lire le synospsis ! J’ai encore passé un excellent moment avec celui-ci… Merci Belfond pour l’envoi de ce thriller ❤

Le plus significatif pour ce roman est, je pense, son style d’écriture. Il y a assez peu de dialogue et on est plus devant de grande page de texte. Je ne sais pas vous mais en général je n’aime pas beaucoup ce genre de texte (c’est la raison qui fait que je n’ai jamais su lire La ligne verte, alors que le film est un chef-d’oeuvre !) et je les fuis en général. Mais ici, ça l’a fait…

Et ça tient sûrement au fait que la partie psychologie du personnage Kris est le thème central et qu’il est bien amené. On est dans sa tête, on stresse en même temps qu’elle, on se pose les mêmes questions, on se demande qui ? Pourquoi ? Comment ? Et tout ça fait qu’être dans ses pensées nous apporte plus de plaisir que d’ennui.

Le thème général, qui est le harcèlement, est aussi très bien fait. Elle reçoit des e-mail bizarres, son homme a des ennuis, son chat meurt, elle est suivie, épier, presque traqué et elle a des ennuis à son travail ! Le cauchemars quoi :/ Personnellement, c’est l’une des choses qui me fait toujours le plus peur : A quel point les choses peuvent aller vite ! Et a quel point, avec un accès à votre ordinateur, quelqu’un peut faire à peu près ce qu’il veut…

Le coupable ? Complètement gratiné, comme d’habitude ! On est encore devant un cas de jalousie pure et c’est juste hallucinant 😮 Jusqu’où peut aller certains juste pour ça… Pour moi c’est la pire excuse qui puisse exister et il ne doit pas y avoir de pardon ! J’ai aimé comment a fini ce lâche, même si j’aurais préféré autre chose.

Par contre, pour finir sur un truc un peu plus léger, quel plaisir de suivre le métier de Kris : La photographie. Je ne m’étais jamais vraiment dit que c’est un métier qui m’intéressait mais je me suis rendu compte que c’était assez technique ! Bon je sais c’est romancé, mais au fond, suivre un photographe pendant une après-midi ça me tenterait bien…

Ah et puis comment ne pas évoquer le prologue ? Il venais à point nommé. Autant j’ai aimé la fin, autant j’ai trouvé qu’elle allait un peu vite… Le prologue a un peu rattraper ça et m’a laissé un goût en fin de lecture plus doux qu’il n’aurait été sans !

Très chouette thriller qui m’a plu et qui a bien sa place dans la collection ! 

Publicités