Nombre de pages : 491.

Éditeur : JC Lattès.

Date de sortie : 6 juin 2018.

Prix : 23€

 

Les trois jour qui ébranlèrent les Etats-Unis. Il y a des secrets que seul un président peut connaître, il y a des décisions que seul un président peut prendre, et parfois il doit envisager l’impensable… Le thriller visionnaire que seul un président pouvait écrire.

Il y a des livres comme ça, quand ils sortent, on sait qu’ils sont fait pour nous ! J’aime les thrillers, j’adore James Patterson depuis que je l’ai découvert l’année passée, Bill Clinton n’en parlons pas vous me connaissez,… Bref, il fallait absolument que je lise ce livre ! Ce fut la réussite espérée et je remercie les éditions JC Lattès pour l’envoi de ce roman ❤

La première chose qui m’aura marqué est sans doute le style. Il est hyper efficace, comme à chaque fois avec James Patterson. Ça se lit vite, les pages se tournent sans faim et les chapitres sont ultra-courts (parfois une page seulement !). Mais en même temps on sent la patte de Bill Clinton !

En effet l’aspect politique est fortement mis en avant ! Ce que j’ai plus qu’aimé, vous me connaissez maintenant. On est à la Maison Blanche, dans les coulisses du pouvoir et l’équipe qui entoure le Président. C’est tellement complet, juste et fourni que je me suis même demandé si c’était vraiment clair pour quelqu’un qui ne s’y connait pas du tout ^^ Si c’est le cas, vous aller pouvoir vous familiariser avec la Chambre des représentants, du sénat, du gouvernement Américain, et de l’équipe avec la chef de cabinet en tête… Bon ne stresser pas quand même, ça va bien se passer !

L’histoire en elle-même est bluffante, autant qu’elle fait froid dans le dos, et est menée tambours battants… J’ai eu un peu de mal au tout début puisque tout reste assez flou et mystérieux mais ça se dévoile petit à petit et au fur et à mesure on s’enfonce dans l’horreur. Les Etats-Unis sont en effet devant une menace inédite : Une cyberattaque. De grande ampleur. De celle qui paralyserait et mettrait le pays à genoux…

Je vous laisserais la surprise des détails mais ce qui est génial c’est que c’est suffisamment réaliste que pour nous faire frissonner. On sait tous que le futur des terroristes n’est plus de gros attentats comme le 11 septembre,… On sait qu’on est de plus en plus dépendant de la technologie et des machines. Et on sait donc que si on nous prive de ça on nous prive de tout. Songez un peu à tout ce que vous ne savez plus faire quand vous avez une coupure de courant à la maison… Ensuite songez à ce que cette situation ferait si c’était dans le pays entier. Vous avez la situation à laquelle fait face le Président dans le livre 😀

Tout ça crée un sentiment d’urgence et de danger permanent ! Si c’est assez calme au début, quand tout est encore flou, ça change rapidement. On sait quand le virus doit se propager : Le samedi, on doit donc tout faire pour que ça soit arrêter avant. Et même quand on est au moment fatidique ça s’aggrave encore 😮 On est au delà de l’urgence ! On est foutu, désespéré, ça va péter ! Je peux vous dire qu’on trépigne dans son siège. On se demande ce qu’on va faire, ce qu’il va se passer, on en oublie que c’est un livre et qu’on ne sait rien faire !

Rajouter à ça le Président qui rencontre des terroristes, qui échappe deux, trois fois à la mort, de la géopolitique, des rencontres avec les Allemands, les Russes ou les Israëliens, des gueguerres politiciennes pour prendre la place du Président,… Et encore plein de chose et vous m’avez définitivement perdu !

En refermant ce livre je n’ai eu qu’une réaction : Souffler un coup. Tout en me disant « Aaaaah que c’était bien » et en me demandant s’il y en aurait d’autre… Je l’espère ! Et si c’est le cas je serais au rendez-vous, sans aucun doute ❤

J’en redemande !

Publicités