Nombre de pages : 394.

Éditeur : Belfond.

Collection : Noir.

Date de sortie : 1er mars 2018.

Prix : 21,90€

 

Dix ans que le privé Win Lockwood attend ce moment. Dix ans qu’il tente de retrouver la trace de deux enfants kidnappés. Et l’un d’eux est là, devant lui, dans cette ruelle malfamée de Londres. Win touche au but. Le happy end est proche. Mais le garçon lui échappe. Retour à la case départ. Le moment est venu pour Win d’appeler du renfort : son associé, son meilleur ami, le détective Myron Bolitar.

Le 1er mars dernier était un jour événement ! Pourquoi ? Eh ben parce qu’il y avait un nouvel Harlan Coben qui sortait les amis ! Et en plus c’était le retour de Myron Bolitar ! Que demander de plus ??? En tout cas vous vous doutez bien que je n’allais pas passer à côté et que je voulais le lire 😀 Merci encore aux éditions Belfond pour me l’avoir envoyé

Pour ceux qui ne connaît pas Myron Bolitar c’est un personnage régulier d’Harlan Coben, dont il écrit un tome de temps à autre. En fait celui-ci est le onzième ! Mais qu’on se rassure, chaque tome est compréhensible seul… Même si évidemment il y a des relations et une continuité !

Personnellement j’aime énormément ce personnage. C’est un type comme vous et moi. Qui n’a rien d’exceptionnel si ce n’est que c’est une star de basket ou presque (il a commencé une carrière qui s’est arrêté après cinq minutes de match à cause d’une blessure) et qu’il est toujours emporté dans des histoires. Et qu’il ne peux s’empêcher d’aller aux ennuis. Il est, et c’est savoureux à chaque fois, doté d’ironie, d’autodérision et de confiance en lui. 

Et c’est ce qui fait que ces livres sont si addictif et se lisent aussi vite. Il y a beaucoup de dialogue. Mais des dialogues qui partent dans tous les sens. On ne s’attend jamais aux réponses de Myron et on rit franchement en imaginant la tête des personnes en face de lui, surtout les méchants !

En plus de ça Myron est ami avec Win. Et Win est… Comment dire ? Aussi fou qu’attachant ^^ C’est le bras armé du duo, celui qui est capable de tuer sans soucis et celui qui fonce dans le tas. Il ne s’attache à rien, n’est pas du genre câlin et n’aime personne ou presque… Mais quand il aime, c’est à outrance. Je vous laisse imaginé le duo ! Mais moi c’est l’un de mes préféré en littérature ❤

Et puis je ne vous parle même pas d’Espéranza, de Big Cindy, de Teresse, des parents de Myron, de Mickey et j’en passe. Si vous aimez tous ces personnages, ils sont tous de retour ! Et si vous ne connaissez pas vous allez adorer les rencontrer…

Pour ce qui est de l’affaire, elle m’a à nouveau complètement emportée. On a deux enfants qui ont disparue il y a dix ans, on n’a jamais su ce qu’il s’était arrivé, on ne sait pas s’ils sont mort ou pas et puis… Tout d’un coup il y en a un qui réapparaît 😮 Pourquoi ? Où était-il ? qu’est-il arrivé il y a 10 ans ? Pourquoi maintenant ? Est-ce vraiment lui ?  Pleins de questions qui trouverons réponse petit à petit !

En plus de ça j’ai retrouvé mon Harlan adoré ! Vous vous souvenez peut-être que j’avais été déçu de « Double piège » ? Eh bien tout ça est oublié ! Le style de l’auteur est de retour, les chapitre sont court, ça se lit sans faim et surtout, surtout, ça repart de nouveau dans tous les sens ! 

Il y a à nouveau pleins de pistes ouvertes, de tenants et aboutissants et comme d’habitude quand on pense avoir compris ce qu’il se passait il se passe un nouveau rebondissement qui nous font se poser des questions !!!!

Enfin un dernier mot sur le dénouement… On a droit à un épilogue. J’aime les épilogue en général, mais alors celui-ci ! Quand on aime et qu’on est attaché au personnage de Myron on ne peut qu’être content 😀 J’avais envie de crier ! De crier une formule bien connue ! Mais je ne peux pas en dire plus, il faut vous laisser la surprise 😉

De l’Harlan Coben comme j’aime. Qui m’a transporté et qui m’a fait passé un très bon moment !

Publicités