Nombre de pages : 300.

Éditeur : Hachette.

Collection : Black moon.

Date de sortie : 17 mai 2017.

Prix : 18€

 

Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection. Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe. Pour qui a menti : la langue. Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite. Pour qui s’est montré déloyal : le cœur. Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit. Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société. Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

J’avais repéré ce livre dès son annonce, ce qui remonte un peu maintenant ^^ Mais du coup j’avais hâte de me lancer dedans ! Et comme le destin fait bien les choses je suis tombé dessus en occasion lors d’une de mes sorties chez Pêle-mêle 😀 Cepndant il a fallu que j’apprennes que le deux sortait pour me lancer dedans…

Et mon dieu que j’aurais du le faire avant ! Ce livre mélange tout simplement tout ce qu’il y a de meilleur en dystopie ❤

A commencé par la lutte. Parce que soyons réaliste c’est ce qui est excitant dans ce genre de livre. Voir qu’il y a des méchants au pouvoir qui sont capable de tout et cela sans aucun problème et puis suivre les opprimés tout en se focalisant sur l’un d’entre eux. C’est encore le cas ici et c’est fait brillamment !

Il faut dire qu’on n’a pas de mal à prendre fait et cause pour Célestine. Il est sûr que la situation à laquelle elle assiste et pour laquelle elle intervient est injuste au possible. Elle est grave et même dangereuse. Si elle n’aurait pas intervenu on aurait eu le droit à un mort et ça elle n’a pas pu le supporter. Malheureusement et de façon inouï ça va pourtant lui causer des ennuis 😦

Et c’est là qu’on arrive dans le vif du sujet : Les us et coutume de ce monde. On a deux sortes de personne. Les normales et les imparfaits. Les normals ont les mêmes droits que vous et moi. Les imparfait par contre c’est une autre histoire ! Ils n’ont pas le droit de sortir le soir, de manger ce qu’ils veulent, de s’asseoir où ils veulent et… D’être aider par les autres !

Et c’est là tout le problème de Célestine puisqu’elle a aidé un imparfait… Elle va donc se faire marquée. Ah je nous vous ai pas dit ? Les imparfaits se font marquer, comme des bêtes, à différents endroits du corps selon leurs méfaits. C’est déjà cruel mais en plus Célestine… Non je ne dirais rien de plus mais c’est encore plus injuste que d’habitude 😦

Vous rajouter à cela qu’on ne peut faire confiance à personne, qu’on ne peut compter sur personne et c’est le summum. Ben oui parce que la famille et les amis de Célestine voudraient bien faire quelque chose mais ils n’ont pas le droit, c’est une imparfaite… Quant aux autres, ceux qui s’en foute et lui témoigne du soutient, qui dit que c’est pas intéressé ou même pour mieux la trahir ?

Enfin, en plus de tout ça le style de l’auteure est addictif à souhait les chapitre sont court, il y a de l’action et des rebondissements et je ne vous parle même pas du cliffhanger 😀 Ce livre à tout pour lui !

Je ne comprends même pas comment je n’ai pas encore sauté sur la suite…

Qu’est-ce que vous voulez de plus… C’est parfait !

Publicités