Salut les amis,

On revient pour un article où l’on va parler d’un genre en particulier : Les thrillers ésotériques. Alors je sais que j’avais déjà parler des thrillers mais… J’ai eu une conversation avec un ami qui donnait un peu près ça :

– Tu sais ce que c’est l’ésotérisme ??? Enfin les thrillers ésotériques ?

– Heu ben… C’est comme le Da Vinci Code quoi.

– Oui, c’est ce que tout le monde répond ^^ Mais la déinition ? En gros…

– Non, pas vraiment :/

Bon d’accord, c’est résumé mais c’est plus ou moins fidèle ^^ Du coup j’ai fait ma petite recherche et je me suis dit que ça vous intéresserait peut-être !

Donc un thriller ésotérique est…

Un thriller dont le récit est centré sur un ou des événements mystérieux, progressivement éclaircis par le raisonnement, les déductions, les connaissances et les recherches d’un ou de plusieurs enquêteurs.

Aaaaaaaaaaaah c’est déjà plus clair ! n’est-ce pas ??? Merci Wikipedia :p

Il va sans dire évidemment que le mystère en question est d’ordre religieux, sémantique ou autre… Pas d’un meurtre par contre : Parce que sinon les « un ou plusieurs enquêteurs » ce sont des gendarmes et vous êtes simplement occupé à lire un policier 😀

L’origine de l’ésotérisme ???

Alors là vous me posez une colle ! Vous vous doutez bien que curieux comme je suis j’ai cherché. Consciencieusement même. Mais rien, nada, que dalle 😦

J’ai juste trouvé ce bout de phrase : « Le thriller historico-esoterique est un genre litterraire qui est apparu ces dernieres années grace a des auteurs comme Umberto Eco, Katherine Neville, Eliette Abecassis mais c’est bien sur Dan Brown avec son « Da Vinci code » qui le rendit trés celebre. » Vous connaissez la suite ? Oui j’ai été voir un peu qui était ces charmantes personnes !

Evidemment on ne présente plus Dan Brown et son Da Vinci Code… A défaut de l’avoir lu vous en avez entendu parler à coup sûr. Les autres par contre…

– Umberto Eco est un auteur né en 1932 et est décédé en 2016. Il sort en 1980 Le nom de la rose qui peut se rapprocher de l’ésotérisme mais est plutôt considérer comme un « policier médiéval ». En 1988 par contre il sort Le Pendule de Foucault dans lequel il part à la découverte de symboles énigmatiques ou prophétiques, à rebours de la dénonciation de l’ésotérisme qui est pourtant le propos de l’auteur.

– Katherine Neville est une auteure né en 1945. Elle écrit Le huit en 1988 dans lequel Catherine Velis mène l’enquête pour retrouver des pièces du jeu de Montglane, un échiquier légendaire ayant appartenu à Charlemagne. Tout ça dans de la conspiration et tout et tout ^^

– Enfin, Éliette Abécassis, elle, est née en 1969. Elle a écrit Qumran en 1996 dans lequel elle nous raconte l’histoire de David Cohen qui est archéologue et qui doit retrouver l’un des célèbres rouleaux des manuscrits de la mer Morte !

Donc, vraisemblablement, le genre serait né à la fin des années 80-début des année 90 !

D’autres idées ?

N’ayant lu, je pense, que des Dan Brown dans le genre, je suis assez mal positionner pour donner des conseils. Je me suis donc promener sur le net et ai ramené quelques idées pour vous !

Le rituel de l’ombre : Une saga en 10 tomes (+ 1 hors série) dans laquel Le commissaire Antoine Marcas mène des enquêtes. Au menu de ce premier roman ?? La mort d’une archiviste du Grand Orient assassiné à l’ambassade de France ! Ah oui, Marcas… C’est un franc-maçon !

Le dernier templier : Une saga écrite par Raymond Khoury. Ici quatre cavaliers en costume de Templiers sèment l’apocalypse parmi les robes longues et les smokings pendant une exposition au Metropolitan Museum de New York… Tess, une brillante archéologue, assiste au pillage. Et vous devinez la suite 😉

Le codex Maya : Livre écrit par Adrian D’Hagé en 2011. Ca parle d’une jeune archéologue sur la piste du Codex maya, un mystérieux document prophétisant la fin du monde en décembre 2012…

A tombeau ouvert : Ecrit par Kathy Reichs… L’histoire ??? Un squelette est découvert. Il s’avère que cette ossature est un vestige archéologique retrouvé lors d’’un chantier mené à Massada, en Israël.

Vaticanum : Sorti tout récemment (en 2017) et écrit par José Rodrigues dos Santos ce livre se passe au Vatican. Des documents de première importance sont volés dans la cité pontificale et le pape fait appel à Tomás Noroñha pour l’aider à les retrouver 🙂

*****

Voilà ! J’espère que vous avez aimé cet article et que vous l’avez trouvé intéressant 🙂 

Si vous connaissez plus en profondeur l’origine du genre n’hésitez pas à faire signe !

 

 

Publicités