Nombre de pages : 387.

Éditeur : Harlequin.

Collection : &H.

Date de sortie : 2 novembre 2017.

Prix : 14,90€

 

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution  : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

Soyons honnête c’est la couverture qui m’a attiré… Non, pas le monsieur, qui je dois bien le reconnaître n’est pas moche, mais surtout cette impression qu’elle fait un peu classe ! Le titre était intéressant aussi tout comme la mention dark romance, genre que je n’avais jamais lu. Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce livre !

Et justement, je ne suis pas sûr d’avoir vraiment aimé ce genre… Parce que je dois reconnaître que j’ai été plus d’une fois légèrement mal à l’aise. En grande partie à cause de l’attitude de Vicious, alias Baron.

Il faut dire que Baron est un connard (excusez-moi le mot)(mais c’est celui qui le défini le mieux !) de première ! Se comportant mal avec tout le monde, n’ayant de respect pour personne, étant très très hautain et surtout étant prétentieux… Jusque là c’est pas vraiment une première. Sauf qu’il est surtout mauvais envers Millie l’héroïne principale du livre, il n’est jamais sincère avec elle, joue avec elle et il l’a détruite moralement il y a 10 ans…

10 ans plus tard ils se retrouvent et il recommence. Ce sont ces pensées qui m’ont mis mal à l’aise et à chaque fois que je me disais qu’il se calmait et qu’on assistait à des scènes mignonnes, il nous balançait qu’il se servait d’elle 😦

Il faut dire que la pauvre Millie est un peu naïve aussi. Certains utiliserait sûrement l’horrible mot cruche… A vous de vous faire un avis, mais seulement moi elle se laisse clairement bien trop faire. C’est dommage parce qu’on sent qu’au fond d’elle elle a un sacré caractère… Mais elle perd tous ses moyens parce qu’elle est amoureuse !

On apprend, heureusement, petit à petit que notre petit Vicious a des circonstances atténuante… Le pauvre a une famille pourrie et à eu une enfance encore pire ! Bon autant le dire ça le rend bien plus humain. Cependant autant j’ai compatis, autant j’ai trouvé que ça ne pardonnait pas ce qu’il avait fait… Par deux fois !

Sinon le style de l’auteure que je lis pour la première fois fonctionne bien. Ca se lis tout seul, comme la plupart du temps dans ce genre de roman. Les chapitres sont ni trop long ni trop court. On a droit aux deux perceptions de l’histoire avec un chapitre du point de vue de chaque personnage alternativement… Bref tout ce que j’aime !

On a aussi droit au saut dans le temps. 10 ans plus tôt. Vous aurez compris que c’est nécessaire à l’histoire et à la compréhension des dynamiques entre les personnages… Pour autant je continue à ne pas vraiment aimer ça. On ne se refais pas ^^

Enfin la fin est réussie. On a droit à un épilogue ❤ Que je trouve assez appréciable. Bon j’aime déjà ça à la base, mais là pour le coup il fait du bien 😀

J’ai passé un moment assez étrange : C’était agréable mais j’étais mal à l’aise… A voir ce que donnera la suite !

Publicités