Salut les amis !

Comme à chaque début de mois il est temps de faire le bilan de tout ce que j’ai reçu et ou acheté au mois de novembre 🙂 Et je ne sais pas vous, mais je trouve que ça va, c’est pas trop une catastrophe !

C’est parti 🙂

Services presse :

Madame Malcolm, de Katy Evans – Hugo&Cie.

Après tout ce qu’ils ont traversé, la trahison, les mensonges et la rupture, Malcolm et Rachel sont enfin heureux ensemble et prêt à s’engager. Mais pour ce couple, rien n’est simple puisque leur histoire est scrutée et interprétée par les médias. Après des fiancailles sous le feu des projecteurs, il est temps de s’attaquer tranquillement aux préparatifs du mariage. Mais c’est sans compter sur Rachel, qui, afin de pimenter leur vie, refuse de faire l’amour avec Malcolm jusqu’au jour J. L’organisation du mariage sera synonyme de frustration et de séduction tant que le jeune homme ne pourra pas posséder la femme qu’il aime.

Si nos chemins se croisent, de Melanie Harlow – Hugo&Cie.

Il ne croyait plus en l’amour. Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit. Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville. Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ? Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme. Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires. Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur. Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

Si un jour tu es à moi, de Melanie Harlow – Hugo&Cie.

Une liaison à durée indéterminée ? Quoi de plus désagréable que de se voir attribuer une place à la table des célibataires lors d’un mariage ? Claire a décidé que, cette fois, elle éviterait cette situation pénible lors du mariage d’une amie. Il faut juste qu’un homme l’accompagne. Pas n’importe qui. Un homme beau, disponible, qui fera baver d’admiration toutes les autres invitées. Claire n’a pas l’habitude de mentir mais pour une fois… Elle va alors louer les services d’un escort pour la soirée. Theo dépasse toutes ses espérances et lui donne envie de plus. Beaucoup plus. Mais que se cache-t-il derrière le masque séduisant et décontracté de Theo ? Il a son lot de problèmes à régler et il n’a pas tout dit à Claire, qui n’aime pas beaucoup les secrets. S’il veut vraiment que Claire lui appartienne, il devra s’ouvrir à elle.

Entre ciel et mer, de Karina Halle – Hugo&Cie.

Une liaison à durée indéterminée ? Quoi de plus désagréable que de se voir attribuer une place à la table des célibataires lors d’un mariage ? Claire a décidé que, cette fois, elle éviterait cette situation pénible lors du mariage d’une amie. Il faut juste qu’un homme l’accompagne. Pas n’importe qui. Un homme beau, disponible, qui fera baver d’admiration toutes les autres invitées. Claire n’a pas l’habitude de mentir mais pour une fois… Elle va alors louer les services d’un escort pour la soirée. Theo dépasse toutes ses espérances et lui donne envie de plus. Beaucoup plus. Mais que se cache-t-il derrière le masque séduisant et décontracté de Theo ? Il a son lot de problèmes à régler et il n’a pas tout dit à Claire, qui n’aime pas beaucoup les secrets. S’il veut vraiment que Claire lui appartienne, il devra s’ouvrir à elle.

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi, de Juliette Bonte – Harlequin.

Chloé Martin est la « pire conseillère en voyages du monde ». Gaffeuse et malchanceuse chronique, elle reste cependant une optimiste invétérée. Pourtant, lorsque son patron lui « offre » un séjour professionnel en Savoie, les choses ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices : hôtel miteux, verglas, et surtout rencontre avec son ex qui lui annonce qu’il est fiancé à la bombe atomique avec qui il l’a trompée. Pour ne rien arranger, Chloé est désormais complètement dépendante du bon vouloir du passager avec qui elle a failli se battre dans le train, Nick, qui a ensuite eu la gentillesse – ou la cruauté ? – de la sortir d’une situation très gênante avec son ex en se faisant passer pour son compagnon. En théorie, ce séjour commence donc plutôt mal. Mais en pratique, lorsque, comme Chloé, on sait voir le verre (de bière) à moitié plein, l’horizon finit toujours par se dégager. Et il se pourrait même que l’amour fasse partie du voyage.

La reine du bal, de Mary Higgins Clark et Alafair Burke – Albin Michel.

Ce soir-là, elle était la reine du bal… pour la dernière fois : la riche et mondaine Virginia Wakeling a été tuée lors du gala du Metropolitan Museum dont elle était l’une des plus généreuses donatrices, vraisemblablement précipitée du toit. Par qui ? L’affaire n’a jamais été élucidée. Trois ans plus tard, Laurie Moran, l’enquêtrice phare de l’émission Suspicion, s’empare du cold case. Elle découvre vite que Virginia était une femme très courtisée : un petit ami nettement plus jeune qu’elle, désigné à l’époque comme le principal suspect, mais également nombreuses de personnalités en vue – collectionneurs, promoteurs immobiliers, entrepreneurs… – avaient noué avec elle d’étroites relations. Tous étaient présents lors de la célèbre soirée caritative. Mais qui aurait eu intérêt à se débarrasser de Virginia ? Après Le Piège de la Belle au bois dormant, la nouvelle enquête à haut risque de Laurie Moran, aux prises avec l’univers à la fois frivole et impitoyable de la jet-set new-yorkaise.

Tenebra roma, de Donato Carrisi – Calmann Levy.

Rome va plonger dans les ténèbres pendant 24 heures, toutes les lumières
de la ville vont s’éteindre.Dès le crépuscule, un tueur de l’ombre se met à frapper, aucun habitant n’est à l’abri, même enfermé à double tour. Crime après crime,
le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce. Marcus, pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu
lui vouloir une mort si douloureuse ? Epaulé par Sandra, photographe de scènes
de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu’il ne soit trop tard…

La griffe du diable, de Laura Dearman – Robert Laffont.

Poursuivie par ses démons, Jennifer Dorey a quitté Londres pour retourner dans sa maison d’enfance avec sa mère, à Guernesey, où elle est devenue reporter au journal local. Elle pensait pouvoir souffler un peu. Elle avait tort. Quand le cadavre d’une jeune femme s’échoue sur une plage, la journaliste mène sa propre enquête et exhume plusieurs morts similaires qui s’étendent sur une cinquantaine d’années. Plus troublant encore, toutes les victimes avaient sur le bras des marques semblables à un symbole gravé sur un rocher de l’île : les  » griffes du diable « , dont la légende veut qu’elles aient été laissées par Satan lui-même…

Le crime de l’Orient Express, d’Agatha Christie – Le masque.

Dans l’Orient-Express bloqué par la neige, le fameux détective Hercule Poirot mène l’enquête. Puisque le criminel ne peut être que dans le wagon, il lui faut examiner tous les éléments: les douze voyageurs de nationalités différentes, les douze coups de poignard, et les alibis de chacun…

Achats personnels :

Adopted love, d’Alexia Gaia – Hugo&Cie.

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

Burning games, de C.S Quill – Hugo&Cie.

Alors que plusieurs mois se sont écoulés depuis les dernières représentations du GoT à Vegas, il est temps de retrouver vos danseurs préférés pour un final magistral. Après que chacun ait réussi à affronter son passé et à trouver sa place, c’est vers l’avenir et ses promesses qu’il faut maintenant se tourner. 

13 reasons why, de Jay Asher – Livre de poche.

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Emprunté à la bibliothèque :

Did I mention I love you, de Estelle Maskame – Pocket jeunesse.

Eden, 16 ans, va passer l été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Trouvé à la boîte aux livres :

Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi – Le livre de poche.

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde.

Cadeau :

Forteresse digitale, de Dan Brown – JC Lattès.

Salué comme le techno-thriller le plus réaliste et le plus captivant de ces dernières décennies, le premier roman de Dan Brown dépeint la limite incertaine entre la défense des libertés individuelles et les exigences de la sécurité nationale. A la National Security Agency, l’incroyable se produit. Translir, le puissant ordinateur de décryptage, ne parvient pas à déchiffrer un nouveau code. Appelée à la rescousse, Susan Fletcher, la belle et brillante cryptanalyste en chef, comprend qu’une terrible menace pèse sur tous les échelons du pouvoir. LA NSA est prise en otage par l’inventeur du cryptage inviolable qui, s’il était mis sur le marché, pulvériserait tout le système du renseignement américain ! Emportée dans un tourbillon de secrets et de faux-semblants, Susan se bat pour protéger son pays et sortir l’agence de ce piège. Bientôt trahie par tous, c’est sa propre vie qu’elle devra défendre ainsi que celle de l’homme qu’elle aime.

*****

Voilààààààà 🙂 Je crois que je peux encore une fois m’estimer heureux ! 

Et vous, qu’avez-vous reçu ou acheté ???