Nombre de pages : 502.

Éditeur : Hachette.

Collection : Roman.

Date de sortie : 7 juin 2017.

Prix : 18€

 

La suite de la série déjà événement « Another Story of bad boys » ! Découvrez les aventures passionnées de Lili, Cameron, Evan, Grace et leurs amis…ou ennemis?

Vous vous souvenez peut-être que j’avais adoré le premier tome... Alors quand Hachette a accepté de m’envoyer la suite, j’étais très content ! A peine je l’ai reçu, à peine je l’ai lu 🙂 C’était un poil moins bien mais j’ai quand même passé un excellent moment. Merci à la maison d’édition pour l’envoi ❤

Je sais que vous êtes du genre impatient et que la seule question qui vous vient à l’esprit est de savoir pourquoi j’ai trouvé cette suite moins bien ? A cause des ruptures ! Décidément c’est une chose à laquelle je ne me fais pas… Alors, certes, celle du début est compréhensible, vraiment, et ne m’a pas posé de problème mais alors après ! C’est un festival de mauvaise raisons ^^

Ce qui n’a peut-être pas aidé, à la réflexion, est que j’ai enchaîné les deux tomes assez rapidement. Parce que des ruptures il y en a dans le tome 1 aussi mais ça ne m’avait pas autant marqué. Peut-être que le fait de lire les quelques 1 100 pages très vite n’était pas une bonne idée :p

Pour le reste, j’attendais trois choses de ce roman : Les suites de la rupture de fin de premier tome, les suites des conséquences du passé de Lili et puis la révélation des cachotteries de Cameron, Evan et leurs amis. Et surtout ce que j’attendais c’était de voir comment tout ça était amené et gérer par l’auteur…

En ce qui concerne la rupture, elle est plutôt bien gérer. On commence cette suite avec le point de vue de Cameron, ce que j’aime toujours beaucoup ! Evidemment il se mord les doigts et jure qu’il a une bonne excuse… C’était vraiment une excuse bidon et il est vraiment lâche mais bon, ça a fait le job. Finalement je ne sais pas vous mais ce sont toujours les passages que j’aime le moins, je n’attends qu’une chose : Qu’ils se remettent ensemble !

Le passé de Lili arrive lui à son apothéose ! Depuis le début de l’histoire on sent qu’elle a été harcelé par un sale type, que ce sale type est en partie responsable de la mort de son amie et que ce même sale type rôde. Et puis ce sale type passe à l’action… Et j’ai eu peur pour notre héroïne ! On se dit toujours que le personnage principal ne mourra pas mais qui sait, on tombera peut-être un jour sur un auteur qui ose… C’est assurément les scènes que j’ai préféré. Et non je ne suis pas sadique !

Et puis en ce qui concerne les cachotteries de Cameron et sa bande d’amis, j’avais raison ! Du coup ça tombe un peu à plat mais la manière dont c’est fait m’aura quand même plus et m’aura rappelé l’atmosphère de Beautiful disaster pour ceux qui l’ont lu 🙂

Sinon, à part ça, le style de l’auteure est toujours aussi efficace et le livre se mange vraiment sans faim. Je réitère mon impression de stupéfaction à l’idée que c’est une jeune fille de 18 ans qui a écrit ça… Parce que certes il y a beaucoup d’atermoiement propre à cet âge, mais il faut quand même y aller pour écrire tout ça !

Et puis, il me reste à parler de la fin. Que j’ai assez bien aimé. On peut dire qu’il y aura eu du drama jusqu’au bout, c’est une certitude mais ça conclue la duologie comme il se doit. Et puis il faut bien avouer que la scène final est choupi quand même 🙂

Un tome un peu moins bon que le premier. Mais pour pas grand chose et surtout à cause de mes goûts personnels !

Publicités