Nombre de pages : 501.

Éditeur : Casterman.

Collection : Jeunesse.

Date de sortie : 31 mai 2017.

Prix : 17,90€

 

J’ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique. Tel est le désespérant constat que Ruby fait de sa vie. Sans compter qu’en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s’est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale. Mais Ruby a des réserves d’intelligence (et de mauvaise foi). Elle est surtout persuadée que l’existence est une aventure à haut risque totalement réjouissante, un vêtement tout doux mais qui gratte un peu.
Oui, mille fois oui, la vie selon Ruby, c’est finalement un truc truc comme un biscuit craquant !
Ce volume comprend les deux livres précédemment publiés sous les titres Journal d’une allumeuse et Le grand livre des garçons.

Je vous l’ai déjà dit les amis, ça fait quelques mois que j’ai envie de roman jeunesse et de young-adult. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai attaqué celui-ci… Je remercie grandement les éditions Casterman qui m’ont envoyé ce roman pour notre premier partenariat ! En plus ce fut une réussite :p

J’ai trouvé toute cette histoire assez mignonne. On suit donc l’histoire de ruby à travers ses amours. Seulement c’est une jeune ado qui est encore à l’école. Le genre de situation où on ne parle pas encore de fiancé, mari ou même de petit ami mais où on en est encore au « C’est mon copain » ❤ On en est tous passé par là et ça m’a rappelé des souvenirs. Pardonnez-moi l’expression mais qu’est-ce peut être con à cet âge ^^ Un bisous et on se rêve déjà marié. Seulement quand on lit ça en étant plus grand on trouve ça juste choupi !

Par contre, j’ai eu du mal à trancher qui était en faute… Bon c’est vrai que les amis de Ruby ne sont pas top avec et même carrément méchant, ils vont trop loin. Mais d’un autre côté Ruby n’en rate pas une et fais un peu n’importe quoi à certains moments ! Pas sûr que je la supporterait dans la vie réelle :/

Elle n’est pas aidée non plus avec ses parents. Qui sont tellement fou que s’en est presque drôle ! Beaucoup moins drôle est leur éducation. C’est le genre de parents qui m’énerve, ceux qui savent tout, parle, toussa toussa (bon on est d’accord que c’est leur rôle) mais qui n’écoute jamais leur fille et ses doutes, ses peines, ses atermoiements (c’est leur rôle aussi !). Tu m’étonne qu’elle se sent seule !

Quant à ses amis, je ne me suis attaché à aucun plus que ça. Alors certes il y en a des plus sympa que d’autre mais ils sont tous dans le même panier, à se tirer dans les pattes et à se chamailler. Remarquez c’est encore une chose propre à leur âge 🙂

Le style est très sympa, ça se lit vite, sans prise de tête. L’auteure arrive à nous embarquer assez facilement et elle a quand même cette facilité de partir un peu dans tous les sens et de faire que tout ça s’imbrique bien à la fin.

Seul petit accro dans le style, c’est qu’il y a beaucoup de note en bas de page. Ils servent à rajouter à l’histoire, à affiner les positions et les pensées de Ruby,… C’est bien mais y’en a trop, ce qui fait que parfois ça coupe le rythme de l’histoire et de notre lecture !

Un très chouette jeunesse, toute mimi qui fait passer un excellent moment 🙂

 

Publicités