Nombre de pages : 486.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New Romance (poche).

Date de sortie : 29 juin 2017.

Prix : 7,60€

 

Il sait marquer des points, sur et en dehors de la glace. Allie Hayes est en mode crise. Elle n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d’une rupture qui lui a brisé le cœur. Ce qui est certain, c’est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d’un soir du hockeyeur. Il va falloir qu’il en fasse un peu plus que d’habitude pour la faire céder. 

Bon, les amis l’heure est grave, je viens de finir le deuxième tome de « Off-campus », j’ai le troisième devant moi, je me dis que je ne dois pas craquer tout de suite, que je dois attendre, que… Et je me jette dessus ! Ben oui, ben ce qui devait arriver et arrivé :p Merci Hugo&Cie de m’avoir envoyé ce nouveau tome

Je dois avouer que j’avais une appréhension avant de commencer, il faut dire que je n’avais pas une super image de Dean 😦 En même temps, personne ne semble en avoir une… Et finalement contre toute attende c’est la fille qui m’a posé problème ! Oui je le dis : Allie m’a gonflé 😮 Et m’aura quand même gâché ma lecture ! Non mais qu’est-ce que c’est que ça??? Oui mais non, oui mais c’est Dean, ah j’aime Dean, ah je n’aime pas Dean, rhhhaaaa ça doit absolument rester secret, je couche avec mais ça me ressemble pas, oh non j’ai un autre amoureux et nanani et nanana… C’était trop pour ma pauvre patience :/  Du coup, malheureusement, je n’ai rien retenu d’elle… Si ce n’est que ça va mieux quand elle ouvre enfin (!!!) les yeux !

Dean a finalement eu beaucoup de patience avec elle ! Et du coup m’a pas paru si ennuyant que ça. J’ai aimé la façon dont il a su être pugnace avec Allie. Il savait que c’était pas gagner et qu’il allait galérer mais il a mis les bouchée double. En plus il a su ne pas faire d’énorme faux pas… Ça change ^^ Et puis… Il est riche 😮 Je ne savais pas… On était censé le savoir ? J’ai raté un truc ? Non hein ??? Ben alors ! Je ne l’ai pas deviné ! Et c’était trooooop choux quand il l’emmène en week-end à New York ❤

Je vient de penser à ça… Quand on voit le père, faut pas s’étonner de la fille. Rhoooo oui d’accord c’est une généralité mais ça me faisait une transition :p Parce qu’autant dire que le père d’Allie je ne l’ai pas aimé ! Comme on dit chez moi : Il pète plus haut que son cul... Oui on est imagé chez moi. Et cette image lui va très bien d’ailleurs !

J’ai aussi beaucoup aimé la sous-intrigue sur Miranda et son père de coach. Ça a vraiment permis de rajouter une part de mystère et une touche d’aventure ! Bon c’est pas non plus le truc du siècle mais on ne peut s’empêcher de garder ça en tête pendant toute la lecture…

Et enfin, il y a Beau… Le pauvre Beau… En dire plus serait spoiler mais ça m’a ému aux larmes. J’ai complètement compris Dean alors que d’habitude ce genre de réaction m’énerve. Allez savoir pourquoi ! L’amitié c’est sacré et je pense que c’est l’un des sentiments les plus fort ❤

C’est vraiment dommage cette Allie ! J’étais vraiment parti pour un coup de coeur mais elle m’a tellement agacé… Dean est toppisime en plus… Je ne sais pas quoi faire… C’est un mini coup de coeur…

 

Publicités