Nombre de pages : 407.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New Romance.

Date de sortie : 11 mai 2017.

Prix : 17€

 

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal. Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Un nouveau Colleen Hoover c’est toujours un événement et l’attente est énorme. C’est mon cas, comme tout le monde je suppose et c’est avec une impatience monstre que j’attendais ce roman ❤ Alors évidemment je me suis jeté dessus quand il est arrivé… Malheureusement c’est une petite déception pour moi, je n’ai pas accroché et je vous explique pourquoi 🙂 Merci aux éditions Hugo&Cie pour l’envoi !

Tout d’abord, il faut reconnaître que Colleen Hoover n’a rien perdu de son talent ! Son style et son écriture sont juste exceptionnel et elle arrive à nous transporter sans aucuns soucis. C’est bien simple on lit les 400 pages aussi vite que s’il n’y en avait 150 😮

Ensuite j’ai beaucoup aimé le personnage de Lily. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais j’ai tout de suite accroché avant même de connaître son passé… Comment ne pas être en empathie avec elle ??? Elle est rester si entière, si courageuse, si lumineuse malgré les épreuves ❤ Elle est parfaite !

Et puis les choses se gâtent pour moi 😦 Déjà je n’ai pas du tout accroché aux lettres que Lily écrivait à Ellen ! Alors oui ça pouvait être une bonne idée et c’était mignon mais que ce fut looooooooooong 😦 Tout ça pour ça ??? Enfin y’a des dizaines de pages pour nous expliquer ce qui aurait pu l’être en dix !

Je n’ai pas non plus accroché avec les autres personnages. Ryle évidemment pour des raisons évidentes mais c’est pas le seul 😦 Aucun n’a réveillé quelque chose en moi… Il y avait bien Allysa mais elle a dit un truc à la fin qui m’a gêné (j’y revient !). Du coup voilà : Je me suis senti bien seul avec Lily :/

Attention, ça spoil beaucoup à partir de maintenant !

Et puis vient le grand thème de ce livre : Les violences conjugales notamment les maris violents 😦 Je suis sceptique sur plusieurs choses…

Avant d’exposer ces choses, j’aimerais que vous vous souvenez de qui je suis. Evidemment que je suis contre les violences. Conjugale certes, mais n’importe quelles violences et ce que je dis ci-après ne concerne que le bouquin ^^

  • J’ai été choqué de me rendre compte que je voulais que Ryle et Lily finissent ensemble. Bon jusqu’à un certains points hein, avant le viol, mais quand même ! A un moment donné j’ai presque sursauté en me disant « Woooow Ludo ! Qu’est-ce qui te prend ??? Il la tape !!!! ». Je ne sais pas si c’est moi qui n’était pas à fond dans l’histoire, si c’est parce que c’est moins « réel » dans un livre ou bien si c’est Colleen qui n’a pas su me transmettre les émotions comme elle le devait mais voilà… C’est ce qui s’est passé pour moi 😦
  • Même après le viol Lily ne quitte pas directement Ryle ! Elle veut réfléchir et veut le bien de son bébé. Elle aurait dû partir tout de suite ! Alors certes, je suis conscient que ce n’est pas comme ça que ça se passe dans la réalité, la plupart du temps du moins, mais n’est-ce pas une des plus belles missions de la littérature que de faire passer des messages ??? Et puis l’auteure aurait pu faire autrement, je ne sais pas en les séparant et Ryle serait devenu menaçant ou il aurait recommencé avec une autre pour montrer qu’ils ne changent jamais ces gens là. Bref, j’espère que vous voyez ce que je veux dire ^^
  • La soeur de Ryle qui a un moment, quand elle apprend ce que fait son frère dit « En tant que soeur j’aimerais que tu lui pardonne, en temps qu’amie je ne te parle plus si tu le fais »… Non mais sérieusement ??? Vous apprenez que votre frère a violenté et essayé de violer sa femme et vous voudriez lui pardonner ? Non, désolé, frère ou pas, y’a pas de pardon à donner !
  • Et puis, à la fin du bouquin, les choses se sont aplani et Lily toute contente va remettre leur enfant (oui ils ont eu un enfant, j’aurais peut-être du le mentionner ^^) à Ryle… Parce qu’elle ne veut pas priver son gosse de son père. Hum, comment dire ?? Pour moi un enfant n’a pas à être éduqué par un type pareil !!!!

Et puis un petit mot sur la fin… Qui est loupé ! Bon certes c’est romantique Atlas et Lily se sont perdu de vu et se sont retrouvé des années plus tard mais… Rhaaaa, je ne sais pas, je suis peut-être dur mais j’ai trouvé qu’il manquait de magie, il n’y avait pas ce petit truc en plus, cette petite flamme 😦

C’était complètement loupé pour moi 😦

Publicités