Nombre de pages : 422.

Éditeur : Albin Michel.

Date de sortie : 8 mars 2017.

Prix : 22,50€

 

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau. Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…

J’avais tellement aimé Mr Mercedes et Carnets noirs les amis que quand j’ai vu approcher la sortie de ce troisième et dernier tome j’ai senti l’excitation monter de plus en plus. Il est enfin arrivé et j’en suis plus que ravi ❤ Merci aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce roman !

Sans surprise, on retrouve ici notre trio de choc qu’est Bill Hodges, Holly et Jérôme ! Je me suis rendu compte pendant la lecture de ce tome à quel point je suis maintenant attaché à eux. Holly est toujours aussi touchante et drôle, bon c’est plus sa façon de voir les choses qui est drôle mais moi j’adore ! Bill Hodges est en mauvais état. Il a vieilli (le pauvre) certes mais ce n’est pas le plus grave. Ça m’a un peu fait mal au coeur. Jérôme quant à lui est un peu effacé et un peu moins présent. Il m’a manqué pendant une bonne partie du roman mais j’ai été content de le revoir… Surtout qu’il joue un grand rôle

Lors d’un tome comme celui-ci la question « Est-ce qu’on peut le lire indépendamment ? » reviens irrémédiablement et ma réponse sera oui mais… Non. Oui parce que l’histoire est compréhensible, je pense, mais non parce que d’une ça vous empêchera d’être attacher aux personnages justement alors que ça rajoute un vrai plus dans ce tome. Et puis, en plus de ça, Brady Hartsfield est de retour et avec lui les événements du passé aussi !

Brady Hartsfield qui est toujours aussi barge ! Je n’en dirais pas beaucoup parce que je ne veux pas vous gâcher le plaisir mais personnellement il fait partie des plus gros et grand méchant de la littérature 😮 Comment peut-on faire et penser comme ça ?? Je me le demande ^^

La plume de Stephen King est un délice. J’allais dire qu’elle était toujours aussi bien maîtriser mais je ne suis pas le mieux placer pour dire ça étant donné que je n’en ai pas lu beaucoup ! En tout cas elle est juste superbe. On sent que c’est bien amené, bien ficelé, bien… Tout quoi. On sent juste qu’il a 20-30 ans de carrière derrière lui :p

L’un des thèmes de ce bouquin est le suicide. Ceux qui ont lu le 1er bouquin savent que Brady adore le suicide et il persiste et signe. Mais ce qui fait froid dans le dos et la facilité qu’il peut avoir à pousser des jeunes au suicide 😦 Et ça doit sûrement exister dan la réalité ! Combien de jeune ne se sent pas bien dans sa peu ?? Combien de jeunes pensent au suicide en ce moment même ?? C’est terrifiant et édifiant !

La fin est juste énorme ! Il y a un de ces suspens ! Une atmosphère de dingue ! On a peur, on tremble, on se dit que c’est fichu. On a d’un côté ce problème de suicide qui instaure un vrai sentiment d’urgence et puis de l’autre Hodges qui se rapproche de…. TAtata, j’ai failli en dire trop :p

Enfin, on a droit à un épilogue qui m’a juste rendu trop triste 😦 Bon on le voyait arriver c’est sûr et c’est pas une surprise mais tout de même !

Un troisième tome parfait, sur tous les points. Cette saga va me manquer !

Publicités