Nombre de pages : 471 pages.

Éditeur : Albin Michel.

Date de sortie : 4 janvier 2017.

Prix : 22€

 

Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d’une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d’une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d’une autre personne lors de l’accident, le mari de Nicole prétend que l’enfant n’a jamais existé… Qui croire ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

 Je remercie tout d’abord fortement les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce roman ! Il faut dire que j’avais adoré « Famille parfaite » en 2015 et que j’avais hâte de voir ce que donnait ce nouveau Lisa Gardner 🙂 Maintenant que c’est fait je peux dire que j’ai aimé même si… Je le trouve tout de même en dessous.

Le postulat de départ était très bon et très bien trouvé ! Je m’attendais à un truc grandiose, du genre « Je vais la faire passer pour folle pour que la fille soit à moi » ou un truc du genre… Finalement il n’en est rien. Du coup la raison invoquée n’est pas forcément mauvaise mais elle n’est pas très forte !

J’ai en effet trouvé la première moitié du livre un peu lente et un peu confuse… On part dans une direction, puis dans une autre, puis peut-être dans celle-là, on ne sait pas vraiment. Alors certes, ça permet  d’être un peu baladé mais ça donne aussi l’impression que l’auteure ne savait pas trop quoi faire et ça a comme défaut le risque de nous perdre. J’ai souvent levé les yeux au ciel en me disant « Bon, elle va se décider oui ?!? »

La deuxième partie par contre est assez réussie. On sent que les choses se débloquent et qu’on arrive, enfin, petit à petit, à toucher au but. L’enquête en elle même n’est pas si bien menée que ça mais on se prend au jeu de savoir le pourquoi du comment, tout en cherchant les petits détails à droite à gauche ^^

J’ai aussi eu pas mal de plaisir à suivre les deux enquêteurs. Enfin, surtout la femme ! Je l’ai trouvé perspicace, efficace et puis elle a du caractère ! Quant à l’homme… Je l’ai trouvé borné et stupide à certains moments 😦 C’est typiquement le genre de flic qui se fait une idée du coupable et qui tourne tous les indices dans le sens qui l’arrange ^^

Le personnage de Nicole ne m’a plus intéressé que ça au début mais bien au fur et à mesure… Il faut dire qu’elle n’est pas très charismatique, et elle ne réveille pas grand chose en nous. Mais on ne peut que l’a plaindre quand on apprend son passé et ce qu’elle a vécu 😦

Enfin, côté personnages, je pointerais du doigt Thomas. Le mari de Nicole. Il est assez difficile de le définir. Son rôle, ses actions et son implication dans le schmilblick est assez flou… Du coup et à ma grande surprise c’est de lui qu’est venu le plus gros twist du bouquin :p

Il ne me reste, je pense, plus qu’à parler de la fin. Elle est assez réussie même si pas exceptionnelle… Disons que tout fait sens, enfin ! Je n’ai pas deviné la plus grande partie de l’intrigue et ça s’est plutôt positif !

Très chouette policier bien qu’il est bien moins bon que Famille parfaite. A lire mais pas d’urgence…

Advertisements