41cmhgm0arl-_sx316_bo1204203200_Nombre de pages : 375.

Éditeur : Belfond.

Collection : Noir.

Date de sortie : 1er octobre 2016.

Prix : 21,50€

 

categorie-lhistoire

New York, aujourd’hui. Avocat d’une quarantaine d’années, Adam Price mène une vie aisée et agréable avec son épouse Corinne et leurs deux garçons dans leur pavillon de banlieue cossue.
Du moins c’était avant qu’un mystérieux individu lui fasse de troublantes révélations : son épouse adorée lui aurait menti quelques années plus tôt. Depuis, et pour la première fois de sa vie, Adam doute. Confrontée à son passé, Corinne ne se cherche pas d’excuse. Tout ce qu’elle demande, c’est du temps. Pour mieux se volatiliser… Seul avec ses deux fils, craignant pour la vie de Corinne et pour celle de ses enfants, Adam va se lancer dans une course-poursuite de tous les dangers. Quitte à découvrir une face jusqu’ici cachée de celle qu’il croyait pourtant connaître…

categorie-mon-avis

Je remercie évidemment grandement les éditions Belfond pour l’envoi de ce livre ! Est-il encore utile que je vous parle d’Harlan Coben ? Je pense que vous savez tout l’amour que j’ai pour lui maintenant. Et donc, quand j’en ouvre un nouveau, ça fait un peu ‘Hiiiiiiiiiiiiiiiiii’ en super aigu.

Et encore une fois, je ne vais pas être très impartial, j’ai adoré. Harlan (oui, on est copain maintenant hein ?) a ce style que je reconnaîtrais entre mille qui marche toujours directement sur moi. J’adore ces débuts où finalement on se retrouve avec quelqu’un de normal, dans une famille normale et puis il y a ce grain de sable qui arrive et qui met le bazar :p

Et ce fameux grain de sel, dans ce cas-ci, c’est un inconnu qui va venir voir Adam et lui révéler un secret sur sa femme. Et tout va s’enchaîner à partir de ce moment. Adam va se mettre à douter de sa femme. J’ai aimé la façon dont l’auteur amène l’ambiance. Il nous parle de ce petit doute que l’on ne peut pas mettre de côté. Je crois personnellement que c’est le pire dans une histoire d’amour ou d’amitié… Le doute :/

J’ai aimé le fait qu’il n’y a ai pas qu’une seule histoire. Je ne voudrais pas en dire de trop mais ce n’est pas qu’une disparition et puis c’est tout ! Non, il y a plusieurs choses qui s’emboîtent, qui s’entremêlent. Et ça c’est cool, parce qu’on cherche le vrai du faux, le pourquoi du comment, les conséquences d’une chose sur l’autre. Et encore une fois c’est réussi !

J’ai aimé le personnage d’Adam. D’abord car on sent que c’est un mari et un père aimant. Il a l’air d’avoir le coeur sur la main. Ensuite parce qu’il n’est pas parfait. Et surtout parce qu’il fait ce qu’il peut le pauvre 🙂 Sa femme disparaît, il doit gérer ses enfants, il enquête, et il défend sa femme coûte que coûte ! Même lorsqu’on lui dit qu’elle n’est peut-être pas blanche comme neige…

Par contre, je n’ai pas compris Corinne.Qui elle aussi est aimante. Qui est toujours présente pour ces enfants et surtout qui forme un beau couple avec Adam. Pourtant quand celui-ci lui parle de ce qu’il a découvert et lui pose des questions, elle se planque. Elle sort la fameuse carte du « Fais moi confiance »… On se rendra compte que ce n’était pas une bonne idée.

Du point de vu suspens, j’ai été comblé. Comme d’habitude, je n’ai rien deviné à l’avance… Sur aucune des deux intrigues. Il y a bien sûr des pistes, mais je n’y ai pas vraiment fait gaffe. Peut-être que quelqu’un de plus dégourdi que moi saurait faire les liens, mais franchement, ce ne serait pas drôle ^^

Et pour la fin, je l’ai aimé. Où plutôt, je les ai aimés :p Car qui dit deux intrigues, dit deux épilogues 🙂 Autant c’est la première fin qui mets le plus Adam en danger, autant c’est celle qui m’a le moins intéressée. Car oui, je dois avouer que je voulais absolument savoir le fin mot de l’histoire de Corinne… Et… Non je ne dirais rien ! Juste que je comprends totalement la réaction d’Adam.

Catégorie - Ma Note

J’ai adoré, comme d’habitude. Pas d’ombre au tableau, si ce n’est l’attente insupportable jusqu’au suivant :p

Termométre - Coup de coeur

Publicités