téléchargement (6)Nombre de pages : 360.

Éditeur : Marabout.

Collection : Marabooks.

Date de sortie : 10 juin 2015.

Prix : 19,90€

 

categorie-lhistoire

Enfant, Klaudia a toujours été terrifiée par son père. Quant aux crimes commis par celui-ci dans son passé, elle en éprouve une effroyable honte. Aussi, son éloignement pour entrer à l’université est-il pour elle l’occasion rêvée de se « réinventer », elle se transforme alors en Eliza Bennet, une jeune femme pleine d’assurance. Mais lorsque Klaudia se retrouve obligée de revenir chez elle, la voilà dramatiquement piégée dans une double vie. La révélation de secrets enfouis dans le passé de son père oblige la jeune femme à affronter enfin son héritage familial. Mais elle va bientôt soupçonner qu’elle n’est pas la seule personne de la famille à s’être forgé une double identité – et pas la seule non plus à être capable de mettre un terme à une existence…

categorie-mon-avis

Merci, tout d’abord, aux éditions Marabout pour l’envoi de ce roman 🙂 Ils me l’avaient envoyé sans que je le demande, et l’intention était adorable. Je me suis lancé sans rien en attendre de particulier et ce fut une réussite ! C’était toutefois pas gagné d’avance…

Car oui, j’ai eu peur en ouvrant le livre. Il est composé de tout ce que je n’aime pas en temps ordinaire. Plusieurs parties, plusieurs personnages à suivre, plusieurs périodes. Rajoutez à ça qu’une des période est l’avant guerre et que le sujet principal est l’armée et l’Allemagne nazie et vous avez le genre de roman qui ne botte pas du tout… Et pourtant, pourtant, ça l’a fait ! Je l’ai dévoré avec gourmandise, et sans m’en rendre compte !

Je pense que ça tient principalement au fait du style de l’auteur, qui a su m’embarquer sans soucis. Elle a une plume assez incroyable qui vous mets dans l’ambiance tout de suite, elle arrive à vous développer les choses avec simplicité et à tout vous décrire très rapidement !

Les personnages y sont pour beaucoup aussi ! Je me suis directement attaché à Eliza qui, disons le clairement, est paumée. Elle ne sait comment réagir quand elle apprends que son père à fait partie de l’armée Hitlerienne et qu’il a fait des choses pas très respectables. Le fait qu’on la persécute pour les actes de son père m’a aussi beaucoup touché. Et puis, j’ai compris ce qui l’a poussée à changer de nom et de vie !

Sa mère, en revanche, m’a énervé ! Elle voit bien que sa fille n’est pas heureuse, que son mari se comporte bizarrement, que la guerre n’est pas si loin. Mais non, elle ferme les yeux et fait comme si tout allait bien ! Heureusement pour contre-balancer cela il y a Cosmo qui est trop adorable et le couple qu’il forme avec elle est troooooop choupinou ! Et puis il y a Meg, une amie qu’elle se fait et qui se révèle être un énorme soutien. Une vraie bonne amie sur qui on peut compter !

Finalement le livre m’a fait comprendre que j’ai du boulot. En effet, je me suis rendu compte que je ne connaissais pas aussi bien l’histoire d’Hitler et des nazis comme je le devrais. Bon, évidemment, je connais les grandes lignes comme tout le monde, mais peut-être pas les détails. Je vais remédier à ça, histoire de mourir un peu moins bête ^^

Je terminerai cette chronique une mise en garde. En lisant la quatrième de couverture, vous vous attendrez peut-être, comme ce fut mon cas, à un thriller. Un thriller comme on en voit passer pas mal. Ce n’est pas du tout, du tout, j’insiste là-dessus, le cas. C’est un récit de vie ! Celui d’une jeune fille, qui découvre le passé pas très commode de son père et qui ne sait pas vraiment comment réagir ! 🙂

Catégorie - Ma Note

J’ai passé un excellent moment, et ne me suis pas ennuyé. Même si le livre n’est pas, loin de là, rempli d’action !

termometre-tres-tres-bon

Publicités