41PfvzYLC6L._SX305_BO1,204,203,200_Nombre de pages : 211.

Éditeur : Plon.

Date de sortie : 25 août 2016.

Prix : 18€

 

categorie-lhistoire

Détruire Internet, est-ce possible ?
Magnat de la Silicon Valley, Paul s’est retourné contre son invention : il a réuni une armée de dix mille hommes pour détruire le réseau. Menacé de mort, il confie alors l’opération à son ami d’enfance, Robin, un programmeur lunatique et incroyablement doué.
Mais Robin n’est pas Paul.
Viscéralement attaché à la technologie qu’il a contribué à créer, il décide de venger son ami mais renâcle à l’idée d’abandonner la vie qu’il mène sur les rives de la baie de San Francisco. Il ne veut pas renoncer au rêve américain.
Que deviendrait le monde sans Internet ? Quels dieux remplaceraient ceux de la Silicon Valley ?

categorie-mon-avis

Un grand merci aux éditions Plon pour l’envoi de ce livre ! Il faisait partie de la rentrée littéraire et me donnait très envie. J’ai eu la chance de pouvoir le lire et ce fut plutôt une bonne découverte…

J’ai été assez déconcerté au début du roman. J’en avais entendu parler grâce à ma copinaute Séverine (Chaîne Youtube « Il est bien ce livre ») et je ne m’étais pas rendu compte qu’elle n’avait pas parler de l’entrée en matière. On se retrouve, en effet, directement après une tentative de meurtre ! Pour quelqu’un comme moi qui n’aime pas quand ça traîne, j’ai été servi 🙂 De plus, on est tout de même dans une sorte de brouillard, où l’on ne comprend pas tout directement et c’est plutôt chouette !

La construction du récit est plutôt intéressante dans le sens où l’on va suivre l’histoire au travers d’un seul point de vue, celui de Robin. On reviendra sur les personnalités plus tard, ce que je veux vous expliquer ici est le fait que ce seul point de vue nous oblige à croire en la version de Robin, il n’y a en quelque sorte qu’une seule vérité. Il n’y a pas d’opposition à ce qu’il dit… Le fait de découvrir leur passé alors que Paul est à l’hôpital est assez intéressante aussi. Et puis il y a Malone, le policier chargé de l’enquête autour de la tentative d’assassinat. Je me suis bizarrement vite attaché à son personnage, alors qu’on le voit assez peu… Je pense que c’est dû à sa perplexité, à son côté vieux loup de mer à qui on ne l’a fait pas ^^

Le style de l’auteur est très fluide, les chapitres sont très courts, et les marges sont énorme. Ce qui fait qu’il se lit très rapidement, sans que l’on s’en rende compte. On n’a pas le temps de s’ennuyer non plus et surtout on est tenu en haleine assez facilement : Vont-ils oui ou non détruire internet ?

Côté personnage, on a Robin : Il est super doué en informatique et de tout ce qui tourne autour et est le meilleur ami de Paul. Il est cynique tout en étant assez naïf. Et puis il y a Paul, qui s’est toujours appuyé sur Robin pour créer des applications et ainsi développé internet. Sauf qu’il veut à présent le détruire, jugeant qu’internet est devenu le mal ! Et enfin il y a Julia, une bonne comédienne il faut le dire :p Je les ai trouvé tous les trois assez réussi. Je ne me l’explique pas vraiment car le roman est court et donc ne donne pas beaucoup de détails, mais ceux donnés sont suffisants !

Et puis, il y a les questions. Internet est-il génial ou pas ? Est-ce un bon outil ou non ? Nos vies sont-elles meilleure grâce à lui ? Devrions-nous nous en passer ? Je ne suis pas sûr que le livre en donne les réponses, mais il nous fait se questionner. Je vous laisserai réfléchir par vos propre moyens 🙂 Pour ma part, je pense que c’est comme tout, internet est un outil qui nous facilite la vie, il suffit de savoir l’utiliser à bon escient !

J’ai l’impression d’en avoir déjà assez dit. Il ne me reste plus qu’à parler de la fin… Ce qui, finalement, m’aura le plus déçu. Ne vous attendez pas à un gros twist, même si ce n’est pas le plus négatif. Non, ce qui m’a le plus dérangé est que j’ai eu l’impression qu’elle arrivait vite fait. J’ai du mal à l’exprimer correctement, ça m’a fait comme si l’auteur avait un nombre de pages déterminé et qu’il s’était dit « Flûte ! Plus que 2 pages ! ». Et du coup, ça donne « Bon, il a décidé ça, et il se passe ça, point. »… Je ne suis pas sûr d’être clair mais je vous le livre comme je l’ai senti !

Catégorie - Ma Note

Un bon roman, dans lequel on ne s’ennuie pas, et qui nous fait réfléchir sur la place d’internet. Je n’aurais par contre pas été contre quelques pages en plus et une fin un peu plus travaillée !

termometre-tres-tres-bon

Publicités