41yY4V97xRL._SX323_BO1,204,203,200_Nombre de pages : 384.

Éditeur : Marabout.

Collection : Marabooks.

Date de sortie : 11 mai 2016.

Prix : 19,90€

 

Catégorie - L'histoire

Jane Hughes a un compagnon affectueux, un travail qu’elle aime dans un refuge pour animaux et vit dans un cottage au Pays de Galles. Elle est plus heureuse qu’elle ne l’a jamais été. Mais sa vie est un mensonge. Jane Hughes n’existe pas. Cinq ans auparavant, ce qui devait être un voyage de rêve s’est transformé pour Jane et ses amies en véritable cauchemar qui a coûté la vie à deux jeunes femmes. Jane a bien tenté de mettre le passé derrière. Mais quelqu’un connaît la vérité sur ce tragique épisode de sa vie. Quelqu’un qui a l’intention de ne pas la laisser en paix tant qu’il n’aura pas détruit la vie de Jane et tout ce qu’elle aime.

Catégorie - Mon Avis

Merci aux éditions Marabout pour l’envoi de cet excellent thriller ! Excellent, oui, oui, vous avez bien lu. Car, encore une fois, après Balle perdue, ce livre m’a fait passé un très bon moment. Même si, selon moi, il souffre parfois de quelques longueurs…

On va suivre ici l’histoire d’une bande de copine à travers le regard de Jane ou plutôt d’Emma. Car elle a un secret et a donc décidé de changer de nom. J’ai adoré son personnage ! Elle est sympa, touchante et puis… Eh bien, c’est elle qui a des ennuis et je m’attache toujours plus à celles-là ^^

Il y a également dans ce groupe Al, qui est la plus proche d’Emma, alors que ce rôle est censé être tenu par Daisy, sa meilleure amie. Al est peut-être selon moi la plus volcanique. Elle a vraiment son petit caractère et on sent qu’il ne faut pas trop se frotter à elle ! Daisy quant à elle m’a énervé comme pas possible ! C’est la fausse dans toute sa splendeur. L’un des points les plus important pour moi en amitié est l’honnêteté. Je ne suis pas en mode « Je suis ton ami, tu dois tout me dire et ne pas avoir de secrets », non, mais il faut le dire quand cela ne va pas ou quand on a une remarque à faire sinon on accumule de l’aigreur, de l’amertume. Et c’est exactement ce qu’il se passe avec Daisy, elle se détourne d’Emma à la première occasion à cause de cette amertume…

 Et, enfin, il nous reste Leanne, la folle. Bon d’accord, elle n’est pas décrite comme ça mais soyons clair, c’est le cas ! Il est difficile de vous dire à quel point sans vous spoiler, mais je peux vous dire que cela va crescendo et qu’il lui manque une case comme on dit chez moi !

La morale de ce livre, en dehors de cette honnêteté indispensable en amitié dont je vous parle plus haut, est de faire attention au « groupe fermé ». Attention, je ne dis pas d’être parano mais en aucun cas, on a le droit de vous privé de vos papiers, de votre liberté et encore moins celle de penser ! Leanne va conduire ses amies droit dans ce genre de groupe et évidemment ça va mal se passer :/

Le livre est divisé en deux parties qui s’alternent. On est une fois dans le présent et une fois « Cinq ans auparavant »… Je vais faire court : J’ai trouvé le présent trop peu présent (ooooooh joli Ludo ! :p) et le « auparavant » trop mis en avant (re-oooooh !). C’est là qu’interviennent les fameuses longueurs évoquées au début… Il y a vraiment quelques scènes dont je me serait passé. Même si, avec un peu de recul je me dis que ça participe peut-être à installer l’ambiance… Mais bon, vous connaissez mon éternelle impatience :p

Pour finir, le style est simple et efficace. L’auteure arrive à nous emmener avec elle sans effort, en tout cas, ça été le cas avec moi ! Bon point notamment pour les fins de chapitre, à la sauce « Cliffangher » qui nous donnent vraiment envie d’aller plus loin, de ne pas arrêter, de ne pas lâcher le livre…

Catégorie - Ma Note

J’ai passé, comme vous l’aurez compris, un excellent moment avec ce livre. Il manquera néanmoins ce petit quelque chose pour le coup de coeur, ça sera donc…

9/10

Publicités