41uTxzorDsL._SY346_Nombre de pages : 156.

Éditeur : Baudelaire.

Prix : 16,50€

Date de sortie : 19 mai 2016.

 

Catégorie - L'histoire

Depuis sa jeunesse, Samuel Pessac cumule les échecs et ne réussit pas dans la vie comme il le souhaiterait. À la suite de son entrée dans la vie active, il réalise qu’il ne trouve pas sa place en société. Très vite, il se laisse gagner par le pessimisme et la dépression, qui le conduisent à l’envie de mettre fin à son existence. Mais ce jour-là, alors que plus rien n’est susceptible de lui faire faire marche arrière, quelque chose se produit et le force à changer de cap…

Catégorie - Mon Avis

Je remercie l’auteur qui a eu la gentillesse de m’envoyer son livre ! Ayant été en contact avec lui, j’aurais bien aimé aimer, ça aurait été plus sympa de le lui dire plutôt que le contraire. Malheureusement, ça a été le contraire et ce pour plusieurs raisons que je vais essayer de développer…

Le premier point qui m’a vite dérangé et dont l’auteur n’y peut rien est que je me suis rendu compte que je n’aime pas juger des témoignages. C’est vrai, après tout, ici on ne juge pas un travail, une imagination, un style mais une vie. Autant il est facile de juger un personnage public qui a vécu des choses publics comme Hillary Clinton, autant ça l’est beaucoup mieux pour une personne « normale » pour laquelle on rentre dans l’intimité…

Il faut dire que ça a assez mal commencé. J’ai failli abandonner dès les 20 premières pages. En effet, j’ai trouvé que l’auteur nous sert beaucoup de banalités au début. C’est mieux amené que ça mais en gros on a droit à « Quand j’étais bébé, c’était dodo, joujou,dodo » ou encore « Arrivé à la maternelle, j’ai découvert les copains » et à « En primaire, j’ai découvert les devoirs ». Je me fais caricatural évidemment mais je ne peux pas vous donner le texte entier :p Bref, je me suis tout de suite dit « J’espère que ce n’est pas comme ça tout du long! ».

Et ça ne continue pas. Cool alors ? Mouais… Il est difficile de d’écrire ce qui suit sans donner l’impression que l’on met la parole de l’auteur en doute. Mais si je ne le fais pas, je manque d’honnêteté… Les réactions de l’auteur m’ont paru disproportionnées à de nombreuses reprises : Il est jaloux de sa petite soeur car ses parents s’en occupent plus que lui donc il la prend et la fait pendre par la fenêtre ! Il s’énerve dès que l’on n’est pas d’accord avec lui ! Il apprend qu’une fille qu’il aime est lesbienne, il ne laisse pas tomber ! Et j’en passe. Certaines scènes décrites sont dures à avaler aussi. Comme cette fois où il se retrouve chez sa copine lesbienne et que cette dernière est en pleine action, avec son meilleur ami qui mate, à l’âge de 11 ans.

Je me refuse à dire que ce n’est pas possible, qu’il en rajoute, ou que ses souvenirs ne sont pas exacts. Ce n’est pas mon rôle et ça serait franchement grossier. Mais je dois avouer qu’on a pas eu la même vie :p ^^

Et enfin, je terminerais par ça. La dernière partie, que j’ai bien failli ne pas lire jusqu’au bout. Car l’auteur nous réserve encore une surprise ! Il croit en dieu. Ce n’est pas ça la surprise, il le dit déjà plus tôt, et chacun ses croyances. Mais la surprise est de nous donner de nombreux passage de la bible, des testaments, etc… Je ne juge pas du tout la religion, je vous rassure mais c’est extrêmement difficile à suivre et à se concentrer quand vous n’y croyez pas !

Catégorie - Ma Note

Vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé ce livre. Je me sens un peu gêné de le « descendre » de la sorte, car après tout c’est sa vie et il faut la respecter. Mais je me dois d’être honnête, ça sera donc un…

4/10

Publicités