téléchargement (18)Nombre de pages : 368.

Éditeur : Denoël.

Traduit du Néerlandais par : Emmanuèl Sandron.

Prix : 21,50€

Date de sortie : 22 avril 2016.

 

Catégorie - L'histoire

Alma Meester, son mari Linc et leurs enfants Iris et Sander semblent être une famille heureuse. Tout bascule lorsque Sander, âgé de onze ans, disparaît avec un petit camarade lors d’une colonie de vacances. Le corps de ce dernier est retrouvé, mais Sander, lui, semble s’être évaporé dans la nature. Cinq ans plus tard, un jeune homme se signale à un poste de police en Allemagne. Fous de joie, Alma et Linc peuvent à nouveau serrer leur fils dans leurs bras. Il affirme être Sander, le garçon disparu des années plus tôt. Pourtant les retrouvailles sont loin d’être parfaites, et la famille commence à douter. Sander est-il vraiment celui qu’il prétend être ?

Catégorie - Mon Avis

Tout d’abord, merci aux éditions Denoël pour l’envoi de ce livre ! Vous vous souvenez peut-être que j’avais moyennement aimé le premier livre qu’ils m’avaient envoyé… Eh bien, je dois avouer que ça a été beaucoup mieux cette fois-ci 🙂

Le livre est divisé en trois parties. Enfin, selon moi et mon vécu. La première partie dans laquelle on installe l’histoire, m’a semblé longue. Je sais, ça doit être moi qui ai un problème, je suis à chaque fois impatient mais que voulez-vous… On ne se refait pas ! D’un autre côté on installe l’histoire donc bon. La deuxième partie a été ma préféré : L’auteure est vraiment intelligente. Je vous explique : Point de révélations toutes les deux pages, point de suspens, non, non, non, pas de tout ça ! Par contre, elle distille par petite dose, par petite touche de petits indices par-ci par-là. Elle nous fait aussi comprendre à demi-mots que personne ne dit complètement la vérité et que tout le monde ment à tout le monde. C’est fait à chaque fois avec subtilité et j’ai beaucoup aimé. C’est aussi ce qui fait que l’on ne peut pas lâcher le bouquin. Il y a cette sorte de tension qui fait que l’on attend avec impatience la moindre miette d’information. Et puis vient enfin la dernière partie, LA partie ! Celle des révélations. Celle que j’aime le plus évidemment… Même si l’explication peut paraître simple. Enfin, je ne l’ai pas compris à l’avance (je vous étonne hein ? ^^)…

 Évidemment, les personnages sont du coup tous louches et secrets. La seule qui ne cache rien (heinnnnn, je vous spoile :-O Je rigoooole, on le comprend très vite !) est Alma qui est plutôt la pauvre maman qui est un peu paumée, qui a perdu son fils mais qui décide de rester digne jusqu’au bout. Tous les autres, principalement Linc (le mari), Sander (le fils), Iris (la fille), Christiaan, et j’en passe ont tous quelque chose à cacher ! Et c’est ça, comme je vous le dis plus haut, qui fait la force du bouquin. On se demande ce qu’ils cachent évidemment, mais aussi à qui et pourquoi !

Le thème principal fait aussi froid dans le dos. Imaginez-vous : Votre fils disparaît en même temps qu’un de ces amis, on retrouve l’ami en question mais jamais le vôtre ! Je dis plus haut qu’Alma est paumée… Mais comment cela pourrait aller autrement ? Je suppose qu’il y a malheureusement beaucoup de personnes dans ce cas dans le monde réel et… Mon dieu, je ne souhaiterai ça à personne 😦 De quoi nous rappeler que finalement notre vie n’est pas si pourrie.

Enfin, je terminerai avec le style de l’auteure. Il est simple. Pas trop simple. Pas de phrases alambiquées ni de mots compliqués. Elle va droit au but, installe une ambiance prenant mais ne va jamais trop loin, elle ne tombe pas non plus dans le « drama » à deux francs six sous. Bref, un sans-faute pour moi !

Catégorie - Ma Note

Dommage pour le début dans lequel j’ai eu du mal à rentrer, sinon ça aurait été un coup de coeur !

9,5/10

Publicités