Salut les amis,

Cela faisait un moment que j’avais envie de vous parler d’une autre forme de lecture. Que ce soit BD, comics ou album illustré. Je me suis longtemps tâté et finalement, j’ai sauté le pas en allant emprunter quelques BD à la bibliothèque ! N’y connaissant rien, je les ai pris un peu au hasard…

Statue of Liberty

Black Crow : Tome 1 – La colline de sang : 

J’ai adoré cet61HMZpZX4UL._SX373_BO1,204,203,200_te BD ! C’est la couverture qui m’avait attiré en premier et j’avais pensé à Pirate des Caraïbes :p

L’histoire m’a immédiatement plu : Elle commence de manière assez énigmatique, avec deux pages sans dialogue où l’on voit Samuel s’infilter dans un endroit où il n’est clairement pas censé se trouver. Il tue une personne sans que l’on ne comprenne trop pourquoi… Et on se retrouve sept mois plus tard.

Autre point qui m’a assez plus est le jeu de couleur des bords de page. Elles sont blanches lorsqu’il fait jour et noir pour la nuit !

Les pages sont agréables au touché, glacées mais en gardant un certain grain qui agrippe un peu. Les couleurs sont harmonieuses, dans des tons plutôt sombres. Et les dessins sont très réussis ! Seule petite critique : Les bulles de dialogue. Elle ne sont pas toujours bien dirigées et du coup, lorsqu’ils y a plusieurs personnages dans la case on ne sait pas toujours du premier coup qui parle :/

9/10

 Edition : Glénat – Nombre de pages : 48 – De : Jean-Yves Delitte – Prix : 13,90 – 2009.
Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus – tome 1:

couv41032485Celle-ci m’a beaucoup moins convaincu malheureusement :/ L’un des points qui m’a un peu dérangé sont les dessins. Apparemment, ça se confirme, je préfère lorsque les dessins sont plus fins, plus travaillés, ce qui n’est pas vraiment le cas ici. Les couleurs par contre sont assez claires, ce qui ne m’a pas dérangé. A contrario, le point fort est, ici, les situations que nous montre l’auteur. Il nous donne un point de départ, le mauvais exemple et le bon exemple 🙂 Je ne suis pas sûr que la BD peut aider les couples réellement en crise mais lorsque l’on est célibataire ou dans un couple où tout va bien, les situations peuvent faire sourire !

J’hésite à dire que les situations sont caricaturales… Certes, les clichés sont là ! Comme si tous les couples étaient pareils, mais j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de vérité tout de même. Il n’y qu’à voir comme je me suis bien reconnu dans l’homme dépeint dans cette BD !

Dernier point qui m’a plu : Les histoires sur une page. J’aime assez bien ce principe ! Au moins, ça nous permet de lire une page dès qu’on a 50 secondes sans s’arrêter au plein milieu 🙂

7/10

 Edition : Jungle – Nombre de pages : 64 – De : Paul Dewandre, Jif et Nathalie Jomard – Prix : 12 – 2011.

Barre-de-séparation

Voilà ! J’espère que ce rendez-vous vous plait ! Dites-le moi en commentaire 🙂 Et puis, si c’est le cas, il y en aura d’autres !

12660205_220597408280532_1765079084_n

Publicités