je-sais-ou-tu-es-715278-121-198Nombre de pages : 384.

Éditeur : Albin Michel.

Collection : Spécial suspens.

Prix : 19,90

Date de sortie : 3 février 2016.

 

Catégorie - L'histoire

Où que Clarissa aille, Rafe est là. Ses messages saturent son répondeur ; ses cadeaux qu’elle refuse s’entassent devant sa porte. Rafe a été clair : rien ne peut le faire renoncer. Pour échapper à son emprise, Clarissa décide de le piéger… Un thriller fascinant, best-seller en Angleterre, qui envoûte le lecteur jusqu’à sa fin, absolument terrifiante.

Catégorie - Mon Avis

D’abord, un grand merci aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre ! On m’avait dit « Bon choix » et je peux vous dire que c’est le cas ! Ce livre est aussi prenant qu’angoissant.

L’ambiance de ce livre est assez particulière. Tout d’abord, elle est divisé en deux : Les périodes très prenantes lorsque Rafe est dans les parages et plus légères lorsqu’elle est au tribunal (Elle est jurée dans un procès pour harcèlement, c’est d’ailleurs ce qui la décide à se battre). Rafe est, et le mot est faible, un vrai cinglé ! Alors qu’il se contente de la suivre au début, il devient de plus en plus envahissant, de plus en plus menaçant et dévoile de plus en plus où il veut en arriver. J’ai vraiment frissonné pour Clarissa.

J’étais à fond derrière Clarissa. Déjà, c’est une jeune femme qui n’a pas une vie des plus faciles mais alors avec Rafe ! On ne peut s’empêcher d’être avec elle, de s’inquiéter pour elle et d’être estomaqué avec elle. Je l’ai trouvé très forte. Evidemment, elle plie sous les assauts de Rafe, mais à aucun moment elle ne pense à des choses choses extrêmes, comme le suicide. Au contraire, elle va très vite décider, grâce à se qu’elle voit au procès de se battre et de faire en sorte que cela s’arrête. Je pense que la présence de Robert l »a aidé aussi, oui, il se pourrait qu’il y ait un peu d’amour dans l’air 🙂

Je crois que finalement, ce qui est le plus angoissant, est le fait de se dire que ça puisse exister dans la réalité ! Voir comment il se comporte, jusqu’où il va, le fait que Clarissa n’ose pas en parler, comment elle a peur d’être jugé, l’incapacité de la police à agir à temps, comment Rafe arrive à tout faire sans laisser de preuve ! Je ne souhaite ça à personne. Peut-on encore le considérer comme un humain ?

Le seul petit bémol est finalement l’épilogue. Vous savez comme j’aime ça et pourtant là… Je ne l’ai pas vraiment trouvé inutile mais… Un épilogue de 18 pages ? J’ai failli le sauter :p

Catégorie - Ma Note

Parfait ! Prenant, angoissant, révoltant, j’ai adoré ce livre. Seul petit bémol pour l’épilogue…

9,5/10

Publicités